NOUVELLES
10/10/2018 07:31 EDT | Actualisé il y a 11 heures

La rupture d'un gazoduc provoque un incendie majeur en Colombie-Britannique

La cause de l'incident fait l'objet d'une enquête, indique la GRC.

Dhruv Desai/CP

Une centaine de membres d'une Première nation du nord de la Colombie-Britannique ont été évacués de leur domicile mardi soir à la suite de la rupture d'un gazoduc qui a provoqué un énorme incendie.

La rupture s'est produite sur un oléoduc transportant du gaz naturel qui appartient et qui est exploité par Enbridge à environ 13,5 kilomètres de Prince George, a déclaré le porte-parole de l'entreprise, Michael Barnes, dans un communiqué.

La canalisation s'est enflammée à l'endroit de la rupture, dans une zone rurale. Aucun blessé n'a été signalé, a-t-il déclaré.

"Les équipes d'urgence d'Enbridge sont intervenues, ont isolé et sont présentement en train de dépressuriser deux canalisations de transport de gaz naturel des environs afin de limiter l'incident, a-t-il ajouté. La zone de l'incident a été bouclée pour assurer la sécurité de la population."

Les personnes évacuées sont pour la plupart des résidents de la Première nation Lheidli T'enneh, située à proximité. Ils ont été invités à quitter leur domicile par mesure de précaution, a-t-il déclaré.

"Enbridge travaille avec les communautés locales pour assurer de la population", a-t-il indiqué.

Le ministère de l'Environnement de la Colombie-Britannique a indiqué avoir été informé que l'incident s'est produit à Shelley et qu'il implique une conduite de gaz de 900 livres par pouce carré opérée par Enbridge.

LIRE AUSSI:
» Le Canada doit en faire plus pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre
» Le Manitoba refuse à son tour la taxe carbone de Trudeau
» Limiter le réchauffement climatique de 0.5°C sauverait des vies