POLITIQUE
10/10/2018 17:46 EDT | Actualisé 10/10/2018 17:46 EDT

Assemblée nationale: Pierre Arcand choisit Sébastien Proulx comme leader parlementaire

Il succède à Jean-Marc Fournier, le leader parlementaire précédent des libéraux.

Le nouveau leader parlementaire de l'opposition officielle, Sébastien Proulx.
PC/Jacques Boissinot
Le nouveau leader parlementaire de l'opposition officielle, Sébastien Proulx.

QUÉBEC — Le chef intérimaire du Parti libéral (PLQ), Pierre Arcand, a annoncé, mercredi, la composition d'une partie de son équipe: le ministre sortant de l'Éducation, Sébastien Proulx, sera son leader parlementaire.

M. Proulx a déjà de l'expérience en la matière puisqu'il a été leader parlementaire de l'opposition officielle dans l'Action démocratique de Mario Dumont, en 2007, lors du gouvernement minoritaire de Jean Charest, avant d'être défait en 2008.

Sébastien Proulx succède ainsi à Jean-Marc Fournier, le leader parlementaire précédent des libéraux, qui avait d'abord pensé à lui pour travailler dans les cabinets du gouvernement Couillard. Puis M. Proulx a été élu sous la bannière libérale dans la circonscription de Jean-Talon en 2015, pour occuper le siège laissé vacant par le départ d'Yves Bolduc. M. Proulx a été réélu le 1er octobre dernier.

Par ailleurs, les autres officiers parlementaires ont été reconduits dans leur fonction antérieure. Ainsi, la députée de Jeanne-Mance-Viger, Filomena Rotiroti, demeure présidente du caucus, tandis que la députée de Laporte, Nicole Ménard, conserve son poste de whip du parti.

À lire aussi sur le HuffPost Québec:

M. Arcand devra choisir ultérieurement les membres de son cabinet fantôme, soit les porte-parole du parti dans chacun des dossiers.

Enfin, les 30 élus libéraux prêteront serment lundi prochain. La semaine prochaine sera du reste chargée au Parlement. Mardi, ce sera au tour des 74 députés de la Coalition avenir Québec (CAQ) de prêter serment, mercredi, aux 10 de Québec solidaire (QS), et vendredi, aux neuf élus du Parti québécois (PQ).

Le nombre de députés à prêter serment au PQ pourrait éventuellement augmenter, au détriment de la CAQ et du PLQ. Le PQ mise sur deux demandes de contestation judiciaire des résultats du 1er octobre, dans Ungava, gagnée par la CAQ, et dans Gaspé, remportée par les libéraux, pour augmenter sa représentation en Chambre, qui pourrait passer à 10 — et ainsi égaler celle de Québec solidaire — voire à 11 et devenir le deuxième groupe d'opposition.

Mentionnons pour conclure que le premier ministre élu François Legault fera connaître la composition de son conseil des ministres le jeudi 18 octobre.