NOUVELLES
09/10/2018 15:44 EDT | Actualisé 09/10/2018 15:44 EDT

Redoux au Québec, mais pas d'été des Indiens en vue

Le mercure s'approchait de 25 degrés dans le sud du Québec.

Getty Images/iStockphoto

Ce n'était ni la canicule ni l'été des Indiens, mais plusieurs régions de l'est du Canada ont pu ressentir mardi un redoux fort apprécié en cette période de l'année.

Alors que le temps était généralement ensoleillé, le mercure atteignait 27 degrés en Ontario et il s'approchait de 25 degrés dans le sud du Québec.

On ne risquait toutefois pas de battre des records à grande échelle, selon Alexandre Parent, météorologue pour Environnement Canada.

M. Parent a observé des températures se situant de sept à dix degrés au-dessus des valeurs saisonnières. Toutefois, il a précisé qu'il manquait d'un à trois degrés pour battre des records de chaleur dans la majorité des régions.

Malgré cet intermède, on ne peut pas non plus entrevoir les caractéristiques d'un été des Indiens à court terme. Il est généralement admis qu'il faut quelques jours de beau temps et des températures élevées à la suite d'une période de gel. Or, il n'y a pas encore eu de gel généralisé dans le sud du Québec, selon M. Parent. Le météorologue estime aussi qu'il n'y pas vraiment de signaux permettant d'espérer un été des Indiens au cours des deux prochaines semaines.

À voir également: