NOUVELLES
06/10/2018 15:14 EDT | Actualisé 06/10/2018 16:47 EDT

Le Sénat confirme la nomination du juge Brett Kavanaugh à la Cour suprême

M. Kavanaugh a obtenu une courte majorité.

Jonathan Ernst / Reuters

Le Sénat américain a approuvé samedi la nomination de Brett Kavanaugh à la Cour suprême, par un vote serré de 50-48.

Le vote a démontré une nouvelle fois la polarisation politique du Sénat, les membres de l'institution suivant la ligne politique de leur parti, à une exception près.

M. Kavanaugh devient juge à la Cour suprême des États-Unis malgré les allégations d'agressions sexuelles pesant contre lui, allégations qu'il a toujours rejetées.

Les débats ont été acrimonieux jusqu'à la fin. Le vote a été interrompu à plusieurs reprises par des manifestants occupant les tribunes réservées aux spectateurs. Le service de l'ordre du Congrès a dû intervenir.

Le président des États-Unis, Donald Trump, obtient ainsi un deuxième succès au Sénat au chapitre des nominations au plus haut tribunal des États-Unis. La nomination de Brett Kavanaugh confirme le virage à droite de la Cour suprême et devrait satisfaire les éléments les plus conservateurs de l'électorat américain qui auraient pu décider de rester à la maison à l'occasion des élections de mi-mandat qui se dérouleront en novembre.

Les démocrates espèrent que le vote favorisera leurs chances d'enlever le Congrès aux élections législatives grâce à l'appui des femmes et de la gauche rendues furieuses par cette nomination.

Dans son dernier discours prononcé avant le vote, le leader de la majorité républicaine au Sénat, Mitch McConnell a déclaré que le vote permettait "de mettre un terme à un chapitre sombre de l'histoire du Sénat et de tourner la plage vers un avenir plus radieux".

Le leader démocrate Chuck Schumer a lancé un appel à l'électorat. "Les changements doivent commencer là où ils commencent toujours aux États-Unis: dans l'urne", a-t-il lancé.

Le sénateur Joe Manchin, de la Virginie-Occidentale, qui doit faire face à une difficile réélection dans son État remporté facilement par M. Trump en 2016, a été le seul à franchir la ligne de parti. Il a donné son vote à M. Kavanaugh.

Sa collègue républicaine de l'Alaska, Lisa Murkoswki, la seule de son parti à s'opposer à la nomination de M. Kavanaugh, s'est contentée de répondre "présente" au moment du vote. Elle voulait de cette façon compenser l'absence de Steve Daines, du Montana, un partisan du nouveau juge, qui était absent en raison du mariage de sa fille.

Il s'agissait du vote de nomination d'un juge de la Cour suprême le plus serré depuis 1881 lorsque la candidature de Stanley Matthews avait été approuvée par une seule voix d'avance, selon les archives du Sénat.

À lire aussi:

-Le Sénat américain envoie Brett Kavanaugh à un vote décisif

-Amy Schumer et Emily Ratajkowski arrêtées dans une manifestation contre le juge Brett Kavanaugh

-Rien dans le rapport du FBI ne confirme les accusations contre le juge Brett Kavanaugh