NOUVELLES
02/10/2018 07:59 EDT | Actualisé 02/10/2018 11:10 EDT

LNG Canada: feu vert pour un énorme projet de gaz liquéfié en Colombie-Britannique

Les cinq partenaires créeront une coentreprise d'une valeur de 40 milliards $.

China Stringer Network / Reuters
Des installations de gaz liquéfié à un terminal de PetroChina, en Chine.

Les investisseurs ont donné leur aval à un projet national massif de gaz liquéfié dans le nord de la Colombie-Britannique.

Les cinq partenaires ont convenu de créer une coentreprise d'une valeur de 40 milliards $ comprenant une usine de liquéfaction de gaz à Kitimat, sur la côte de la Colombie-Britannique, et un pipeline de 670 kilomètres acheminant du gaz naturel depuis le nord-est de la province.

Royal Dutch Shell, Mitsubishi, le géant malaisien Petronas, PetroChina et Korean Gas avaient reporté la décision d'investissement finale en 2016, en invoquant une chute des prix du gaz naturel.

Cependant, avec la décision d'investissement finale, chaque société sera responsable de fournir son propre approvisionnement en gaz naturel et commercialisera individuellement sa part de gaz liquéfié.

La décision concerne deux unités de traitement, le premier gaz naturel liquéfié étant attendu avant le milieu de la prochaine décennie.

Le chef de la direction de LNG Canada, Andy Calitz, a déclaré que le projet avait reçu le soutien du gouvernement de la Colombie-Britannique, des Premières nations locales et de la communauté de Kitimat.

«Cette décision montre comment le développement industriel peut coexister avec la gérance de l'environnement et les intérêts des peuples autochtones», a-t-il déclaré lundi par voie de communiqué.

Le premier ministre Justin Trudeau a déclaré que l'annonce de LNG Canada représente le plus important projet d'investissement du secteur privé dans l'histoire du Canada.