DIVERTISSEMENT
01/10/2018 06:24 EDT | Actualisé 01/10/2018 06:24 EDT

Sondage Léger: y a-t-il encore un public pour «XOXO» et «Occupation Double?»

Seulement 22% des Québécois ont l’intention d’écouter l’une des deux téléréalités. Mais c'est mieux chez les milléniaux...

Simon Goupil

Les chaînes de télévision mettent le paquet sur certaines émissions de téléréalité, faisant revivre Occupation Double et créant des concepts comme XOXO.

Après des débuts plutôt décevants, XOXO, diffusée sur TVA, n'a guère fait mieux la semaine suivante si l'on regarde les cotes d'écoute. Seulement 435 000 spectateurs étaient au rendez-vous, comparativement aux 679 000 curieux qui étaient au poste la semaine précédente.

Malmenée par la critique, «la nouvelle ère de la téléréalité» a été battue par les émissions L'épicerie (535 000 téléspectateurs) et Les enfants de la télé (618 000 téléspectateurs), diffusées aux mêmes heures sur les ondes d'ICI Télé.

L'automne dernier, Occupation Double Bali avait également connu des débuts difficiles à la télévision, alors que les cotes d'écoute avaient fortement diminué au cours des premières semaines de l'aventure.

Occupation Double Grèce, qui débutait dimanche soir à V Télé, aura peut-être rassemblé plus de curieux. Existe-t-il un public pour ces émissions de rencontres amoureuses?

Selon ce dernier sondage Léger, 22% des Québécois ont l'intention d'écouter l'une des deux téléréalités.

Courtoisie firme Léger

Occupation Double est l'émission la plus populaire: 20% des Québécois ont l'intention de l'écouter. Seulement 11% des répondants prévoient écouter XOXO.

Pour les deux émissions, le public ciblé est sans contredit les milléniaux. Ceux-ci affirment à 39% désirer écouter les téléréalités. La génération X suit de près avec 21% et ensuite les baby-boomers (13%).

Ce sondage Léger a été réalisé du 21 au 25 septembre 2018 auprès de 1,004 Québécois représentatifs. La marge d'erreur est de 3,1%.

LIRE AUSSI:

» «OD Grèce»: une première marquée par les revirements... et une belle énergie

» «XOXO» est loin de susciter l'intérêt escompté

Voir aussi: