POLITIQUE
01/10/2018 17:54 EDT | Actualisé 01/10/2018 17:54 EDT

Québec solidaire espère «causer des surprises» lundi soir

Les solidaires se réunissent à l'Olympia de Montréal.

PC/Graham Hughes

MONTRÉAL — Québec solidaire espère «causer des surprises», lundi soir, au terme d'une campagne électorale qui pourrait mener à l'élection d'un nombre record de députés sous la bannière du parti de gauche.

En entrevue dimanche, la porte-parole et candidate au poste de première ministre, Manon Massé, n'a pas voulu dire combien de sièges elle vise, mais elle a mentionné que son parti pourrait surprendre.

Mme Massé suivra les résultats électoraux avec son co-porte-parole, Gabriel Nadeau-Dubois, dans un hôtel du Quartier latin, à Montréal.

Ils rejoindront plus tard leurs militants, qui sont réunis à l'Olympia de Montréal.

À la dissolution de l'Assemblée nationale, Québec solidaire détenait trois circonscriptions, toutes situées à Montréal.

Lundi soir, le parti souhaite notamment augmenter ses appuis dans la métropole. Il vise entre autres quatre circonscriptions: Hochelaga-Maisonneuve et Rosemont, dans l'Est, ainsi que Laurier-Dorion et Maurice-Richard, plus au Nord.

Mais QS espère également faire une percée à l'extérieur de Montréal. Le parti croit pouvoir obtenir un siège à Québec, dans la circonscription de Taschereau, où sa candidate Catherine Dorion est bien connue.

Il mise aussi sur ses candidates Émilise Lessard-Therrien et Christine Labrie, respectivement à Rouyn-Noranda, en Abitibi, et à Sherbrooke, en Estrie.