DIVERTISSEMENT
01/10/2018 15:00 EDT | Actualisé 02/10/2018 14:15 EDT

Charles Aznavour: Dominique Michel se souvient d'un homme «charmant, adorable, heureux»

Elle l'a connu dans sa jeunesse, à Paris.

Un homme charmant, adorable et qui a été heureux.

Voilà comment la comédienne Dominique Michel décrit son ami Charles Aznavour, qui est décédé dans la nuit de dimanche à lundi à l'âge de 94 ans.

Dominique Michel a connu Charles Aznavour dans sa jeunesse et se souvient d'avoir obtenu son aide alors qu'elle s'était rendue à Paris, après ses études, dans le but de «conquérir la France», raconte-t-elle en riant.

«Il a été super gentil avec moi», se souvient-elle, mentionnant qu'il l'avait aidée à obtenir des contrats dans diverses salles de spectacle.

À lire aussi sur le HuffPost Québec:

Charles Aznavour acceptera même, plus tard, de participer à la comédie télévisée «Moi et l'autre», dans laquelle Dominique Michel tenait la vedette en compagnie de Denise Filiatrault.

«Il avait été très gentil. On ne pouvait pas se payer une vedette aussi grande que lui, mais on voulait l'inviter. Il est resté presque tout un après-midi», se rappelle l'actrice aujourd'hui âgée de 86 ans.

Selon Mme Michel, la scène représentait du bonheur pour Charles Aznavour. «Il aimait ça! Il était heureux, il chantait sur scène.»

L'antithèse du crooner américain

La comédienne Danièle Lorain a accueilli la nouvelle du décès de Charles Aznavour avec un pincement au coeur, tout en ayant une pensée pour son défunt père, Jacques, qui l'avait bien connu.

«Il avait connu mon père en France avec (le pianiste) Pierre Roche», raconte-t-elle.

«Pierre Roche venait d'une famille assez fortunée qui avait une maison à Paris et les gens, tout le monde, les artistes un peu en déroute se réfugiaient là, dont mon père», explique-t-elle, précisant que Jacques Lorain était un prisonnier qui s'était évadé durant la guerre.

FABRICE COFFRINI/AFP/Getty Images

Selon Danièle Lorain, c'est d'ailleurs l'impresario de Charles Aznavour qui a convaincu son père de quitter la France pour venir chanter au Québec, où se trouvait déjà le chanteur d'origine arménienne et Pierre Roche.

Danièle Lorain estime que si Charles Aznavour est devenu un monument, c'est grâce à ses chansons, certainement, mais aussi à «son personnage».

«Sa façon de se produire sur scène, ce contre emploi complet, parce que c'est l'antithèse du crooner américain, beau athlétique et charmeur. Ce personnage-là a réussi à s'imposer avec une voix qui était hors du commun, qui ne correspondait pas à ce qu'on aimait à ce moment-là comme crooner, qui était en vogue. Il est devenu tellement unique qu'en même temps, il est devenu par le fait même emblématique.»

Hommages sur les réseaux sociaux

Plusieurs personnalités se sont tournées vers les réseaux sociaux pour rendre hommage au grand disparu, lundi.

«Pour moi un homme qui a enregistré 51 albums et tourné jusqu'à 93 ans, c'est encore plus qu'un monument. Quel repos bien mérité. @MrAznavour vous êtes déjà acclamé dans l'au-delà pour votre parcours plus grand que nature! Chapeau l'artiste!», a écrit la chanteuse Ariane Moffatt, sur Twitter.

«J'ai eu l'honneur de recevoir ce formidable monsieur deux fois à («Tout le monde en parle»), a rappelé l'animateur Guy A. Lepage. Ce géant de la musique est décédé aujourd'hui. RIP Charles Aznavour.»

L'article continue après cette vidéo:

«Mauvais départ de journée de me réveiller en apprenant la mort d'un chanteur que j'aime depuis 50 ans! J'ai rêvé d'un "Paris au mois d'août" avec lui et j'ai souvent été "Triste à Venise". Merci M. Aznavour pour toutes vos paroles!», a écrit l'humoriste Lise Dion.

«Que c'est triste sans toi... Tellement d'images, de partages, d'affection... Merci pour tout Charles», a pour sa part indiqué le chanteur français Patrick Bruel.

«Monsieur Charles, vous resterez toujours «for me formidable». Respect et condoléances à votre famille», a écrit Céline Dion.

Galerie photo Ils sont décédés en 2018 Voyez les images