DIVERTISSEMENT
30/09/2018 23:47 EDT | Actualisé 01/10/2018 06:30 EDT

«Tout le monde en parle»: Luc Lavoie se confie sur son départ de TVA

«J’ai eu un peu l’impression de me faire éjecter de ma famille...»

ICI Télé
Luc Lavoie à «Tout le monde en parle» le dimanche 30 septembre.

Luc Lavoie figurait parmi les invités de Tout le monde en parle, ce dimanche 30 septembre, pour dresser le bilan de la plus récente campagne électorale provinciale en compagnie des analystes Chantal Hébert et Josée Legault... et de celle de la dernière saison du Canadien de Montréal en ayant la chance d'interpeller directement le directeur général de l'équipe Marc Bergevin.

Tout comme avec Paul Arcand la semaine dernière, Guy A. Lepage a également demandé à son invité de commenter la décision de Québecor d'exiger l'exclusivité des services de certains de ses employés, comme Richard Martineau, Bernard Drainville et Mario Dumont.

TVA avait effectivement fait savoir à Luc Lavoie qu'il devait laisser tomber sa collaboration avec Cogeco Média s'il désirait continuer à travailler pour le réseau.

J'ai signé un contrat avec Cogeco, et on m'a dit de le jeter à la poubelle.Luc Lavoie

À savoir s'il en avait fait une affaire personnelle, Luc Lavoie a tout simplement répondu : «Oui».

À savoir comment il avait réagi à cette décision, Luc Lavoie a tout simplement répondu : «Mal».

«J'ai été associé à Québecor pendant quinze ans. J'ai été très proche de Pierre Karl Péladeau, pour le meilleur et pour le pire, a ensuite élaboré le principal intéressé. J'ai eu un peu l'impression de me faire éjecter de ma famille, et je n'ai pas trop compris pourquoi.

Les circonstances étaient ce qu'elles étaient. Ce n'était pas une exception de faire de la radio tout en travaillant à la télé, à TVA. C'était la norme, tout le monde le faisait. Personne ne m'a jamais rien dit, puis il n'y avait rien dans mon contrat qui me disait que je ne pouvais pas le faire.»

«C'est à la base de notre droit civil, un contrat, a poursuivi Luc Lavoie. On ne jette pas ça à la poubelle. Si ce n'est que pour une question d'honneur, mais aussi parce qu'on peut se faire poursuivre.

Et là on m'a instantanément congédié. Je ne l'ai pas revu [Pierre Karl Péladeau, ndlr], je ne lui ai jamais reparlé, et la vie continue.»

Luc Lavoie coanime l'émission de radio Ségal-Lavoie le midi, diffusée en semaine de 11h à 14h sur les ondes du FM93.

À voir également :

Galerie photo «Tout le monde en parle», les invités du 30 septembre 2018 Voyez les images