POLITIQUE
27/09/2018 12:39 EDT | Actualisé 27/09/2018 12:39 EDT

Le Parti québécois offrirait du transport en commun moins cher en dehors des heures de pointe

Cette mesure ne changera rien pour ceux qui achètent des passes mensuelles, a précisé le parti.

THE CANADIAN PRESS IMAGES/Mario Beauregard

LONGUEUIL, Qc — Le Parti québécois (PQ) offrirait du transport en commun moins cher: il propose de réduire les tarifs de 60 pour cent en dehors des heures de pointe, pour tout le monde et tous les moyens de transport.

Le chef Jean-François Lisée a annoncé le détail de cette proposition jeudi matin, à l'intérieur de la station de métro et d'autobus de Longueuil.

Cette mesure ne changera rien pour ceux qui achètent des passes mensuelles, a précisé le parti.

Mais elle incitera les autres — qui n'ont pas à se rendre au boulot ou à l'école selon l'horaire du 9 à 5 — à planifier leurs déplacements hors des heures de pointe, pour bénéficier de la réduction.

Quant à ceux qui n'ont pas le choix de prendre le bus, le train ou le métro à 8 h et à 17 h, ce changement ne les touchera pas directement, mais bien indirectement, a soutenu le chef Lisée. Si les gens sont plus nombreux à effectuer leurs déplacements à d'autres heures, ils seront moins tassés comme des sardines dans le métro, et ils verront moins d'autobus trop pleins passer devant leur nez sans s'arrêter.

Selon M. Lisée, de simplement réduire les tarifs pour tous, comme le propose Québec solidaire, n'aidera pas le problème de l'heure de pointe: le réseau est déjà saturé. «Ce serait contre-productif», dit le chef.

Il incite par ailleurs les sociétés de transport à offrir des passes «hors heure de pointe».

Et puis cette mesure ne sera pas imposée. Les sociétés de transport décideront si elles l'adoptent: si c'est le cas, elles obtiendront des sous du Fond vert, a expliqué le parti.

Il s'agit du troisième volet du plan de transport du PQ, qu'il appelle le «Grand Déblocage».

Au total, la formation politique estime que le total de ses mesures de transport enlèverait 533 000 voitures des routes du Québec.

M. Lisée fait campagne jeudi sur la Rive-Sud de Montréal, notamment à Saint-Hubert et Chambly. Il multiplie les entrevues à la radio et à la télévision en cette fin de campagne, et ce jeudi ne fait pas exception.

En soirée, le chef sera présent à la première médiatique de la pièce de théâtre «Les fées ont soif», qui avait à l'époque de sa création créé une controverse monstre.

📣 LES ÉLECTIONS SUR FACEBOOK
Vous ne voulez rien manquer de la campagne électorale?

Cliquez ici pour devenir membre de notre groupe
«Québec 2018: les élections provinciales»!