BIEN-ÊTRE
26/09/2018 15:52 EDT | Actualisé 26/09/2018 15:52 EDT

Gisele Bündchen confie avoir déjà pensé au suicide

Anxiété, suicide, le plus grand des top modèles parle sans filtre.

Getty Images

Le plus grand des top modèles, celle qui pendant plus d'une décennie a été le mannequin le mieux payé au monde confie dans un ouvrage - dont la sortie est prévue le 2 octobre - qu'elle a déjà pensé au suicide. À 38 ans, elle se livre sans filtre dans Lessons - My path to a meaningfull life.

Qui aurait pu imaginer que derrière cette vitrine parfaite mêlant joie et perfection se cachait un tel mal de vivre?

Courtoisie

C'est en 2003 que le mannequin vit sa première crise d'anxiété à bord d'un petit avion qui depuis lui a laissé ce sentiment de claustrophobie liée au confinement dans de petits espaces.

« J'avais l'impression que tout dans ma vie allait me tuer. Au départ c'était les avions, ensuite les ascenseurs. Ce fut ensuite les tunnels, les hôtels, les studios de shooting et les voitures. Maintenant, c'est mon propre appartement. Tout était devenu une cage, et j'étais l'animal pris dedans, essayant de trouver un peu d'air. Je ne trouvais pas d'issue, et je ne m'imaginais pas vivre un autre jour à ressentir ce mal-être.»

C'est à ce moment de sa vie que les idées suicidaires surviennent, elle va consulter des médecins.

Le top modèle fumait et avoue boire une bouteille de vin et trois cafés froids tous les jours. Elle décide de tout arrêter du jour au lendemain, de laisser tomber tout ce qui pouvait participer à ce malaise.

Deux années plus tard, en 2005, ils se séparent avec Leonardo di Caprio, elle trouvera le père de ses enfants en 2009 en rencontrant Tom Brady - quarterback pour les Patriots de la Nouvelle-Angleterre.

«Quand je suis devenue maman, je me suis perdue en quelque sorte. C'était comme si une partie de moi était morte. J'avais été cette personne très indépendante. Et tout tournait autour de moi. Mais désormais j'avais ce petit être dont je devais m'occuper. Ce fut très dur.»

À VOIR AUSSI