Alicia Moffet : accepter ses seins, un long processus

Le plus gros complexe de l'influenceuse : sa poitrine.

Toutes les femmes ont déjà comparé leurs seins, les ont aimés, puis détestés, puis re-aimés ou ont cherché à les accepter. C'est aussi le cas des célébrités, comme la populaire influenceuse Alicia Moffet qui a livré un touchant message d'acceptation de soi sur Instagram.

«C'est important de savoir qu'on a tous des complexes. Vraiment tous. Ce qui peut paraître parfait aux yeux de quelqu'un peut paraître tellement différemment aux yeux de quelqu'un d'autre. Mais je crois qu'à la fin de la journée, c'est d'apprendre à s'accepter et à s'aimer de la manière qu'on veut», écrit-elle.

Celle qui affirme avoir toujours caché son 32DDD par complexe, surprenant même les gens qu'elle rencontrait face à face, les dévoile fièrement sur Instagram, indiquant que c'est sa manière bien à elle de tranquillement les accepter. Elle affirme surtout que personne ne devrait la juger pour ça, ni juger le processus que les autres personnes emploient vers l'acceptation de leurs complexes.

«Que ce soit en faisant des chirurgies, en ne faisant rien du tout. En prenant du poids ou en en perdant. En publiant des photos qui couvrent tout ou qui ne couvrent rien du tout.. Il n'y a pas de bonnes manières ou de bonnes routes vers l'acceptation de soi et personne ne devrait juger ta route à toi», poursuit-elle.

Mes seins ont toujours été pour moi un énorme complexe. Mais vraiment ÉNORME. ( littéralement lol ) Je ne les met tellement pas en valeur et j'ai tellement toujours essayé de l'ai cacher que les gens qui me rencontrent font fréquemment le saut😂 J'étais supposée me faire opérer 2 fois pour réduction mammaire tellement je détestais mon 32DDD. Mais n'étant vraiment pas trop certaine de ce que je faisais, j'ai choké à la dernière minute aux deux reprises Disons qu'il y a 1 an, tu m'aurais demandé de publier cette photo là et j'aurais fort probablement ri dans ta face ou bien j'aurais modifié mes seins pour qu'ils ai l'air plus petits ou plus fermes. Je ne pourrais vraiment pas dire qu'aujourd'hui je les aime à 100%. Mais une chose est sure; j'apprends à les accepter de plus en plus. C'est important de savoir qu'on a tous des complexes. Vraiment tous. Ce qui peut paraître parfait aux yeux de quelqu'un peut paraître tellement différemment aux yeux de quelqu'un d'autre. Mais je crois qu'à la fin de la journée, c'est d'apprendre à s'accepter et à s'aimer de la manière qu'on veut. Que ce soit en faisant des chirurgies, en ne faisant rien du tout. En prenant du poid ou en en perdant. En publiant des photos qui couvrent tout ou qui ne couvrent rien du tout.. Il n'y a pas de bonnes manières ou de bonnes routes vers l'acceptation de soi et personne ne devrait juger ta route à toi. Pour moi, publier une photo plus vulnérable avec mon gros smile dans le visage qui me représente, c'est un pas de plus vers l'acceptation de mes deux gros melons d'eau 🍉 | credits @jimmifrancoeur

Une publication partagée par Alicia (@aliciamoffet) le

Alicia confie notamment avoir failli subir une réduction mammaire à deux reprises, mais s'être décommandée chaque fois à la dernière minute, plaidant être incertaine de vouloir subir la procédure.

Ses abonnés, autant des hommes que des femmes, sont nombreux à avoir montré leur appui. Certains ont souligné son courage et l'ont remercié de mettre son plus gros complexe à nu. D'autres ont affirmé que la photo prise par Jimmi Francoeur était magnifique, mais que le texte l'accompagnant l'était encore plus, dont un homme qui a écrit : «Wow la photo à attirer mon regard je ne le cacherai pas, mais le texte m'a carrément jeté par terre, car parfois on oublie que dernière ces magnifiques personnes publiques il y'a un être humain fragile».

Alicia Moffett écrit ne toujours pas aimer sa poitrine à «100%», «mais une chose est sure; j'apprends à les accepter de plus en plus.»

VOIR AUSSI :

7 vérités sur les seins