DIVERTISSEMENT
25/09/2018 15:13 EDT | Actualisé 25/09/2018 15:25 EDT

«District 31»: combien de temps le commandant Chiasson pourra-t-il cacher la vérité?

Jean Brière ne compte visiblement pas lâcher le morceau...

Daniel Chiasson (Gildor Roy) sera encore au coeur de l'intrigue de «District 31» de cette 3e saison.
Facebook/District 31
Daniel Chiasson (Gildor Roy) sera encore au coeur de l'intrigue de «District 31» de cette 3e saison.

Daniel Chiasson (Gildor Roy) devra-t-il bientôt répondre de ses actes, lui qui, lors de la première semaine de diffusion de la troisième saison de District 31, affirmait que personne n'était au-dessus de la loi? Chose certaine, Jean Brière (Jeff Boudreault) semble plus déterminé que jamais à faire la lumière sur les circonstances de la mort de Christian Phaneuf.

Mais au-delà de l'intrigue, l'auteur Luc Dionne fait surtout une utilisation particulièrement habile des informations que détient déjà le spectateur pour renforcer l'impact dramatique des séquences dans lesquelles il est question de ce dossier.

Facebook/District 31
Stéphane Pouliot (Sébastien Delorme) pourrait avoir des surprises s'il creuse sur le dossier de la mort de Phaneuf.

ATTENTION SPOILERS

Dans l'épisode du lundi 24 septembre, le journaliste Brière cherchait encore et toujours à obtenir des réponses à savoir qui enquête sur la mort de Phaneuf. Et avec la libération prochaine de la femme de l'ancien chef des Sixers, gageons que cet improbable duo en dérangera plusieurs en haut lieu.

Brière a encore plus la puce à l'oreille lorsqu'un contact lui a bien fait savoir, sur un ton aussi sec que nerveux, de ne plus le questionner à ce sujet. Pour le journaliste, l'hypothèse de l'assassinat politique est de plus en plus plausible. Idée à laquelle adhère de plus en plus Stéphane Pouliot (Sébastien Delorme).

De son côté, le commandant Chiasson continue de remplir ses fonctions à l'intérieur du poste de quartier. Le tout avec la même camaraderie qu'autrefois, mais que la figure paternelle du poste de quartier est désormais contrainte d'utiliser comme façade.

Lorsque Poupou discute avec son commandant des allégations de Brière, Chiasson joue parfaitement la carte de l'incrédulité, indiquant à son sergent-détective que les services secrets n'opèrent pas de cette façon.

Les complices

Même s'il est bien au fait de la vérité, le public ne peut s'empêcher, ne serait-ce que pendant une fraction de seconde, de croire Daniel Chiasson.

Et il est définitivement ici le point fort de ce début de saison.

Nous devons d'abord saluer l'interprétation tout en retenue de Gildor Roy, dont le regard exprime tous les tourments du commandant, tandis que le jeu physique les dissimule complètement.

Le comédien s'impose à l'écran comme le complice de l'auteur qui, pour une rare fois depuis le début de la quotidienne, a laissé entrer le spectateur dans son cercle de confiance... Mais dans l'unique but de le pousser à réfléchir sur ses attentes face à la suite des événements.

Le public, qui a espéré pendant des mois que justice soit faite dans le dossier du meurtre de Nadine Legrand, voit à présent les responsables de la mort de Phaneuf tenter d'échapper à cette même justice.

Peut-il vraiment espérer que Daniel Chiasson, Maxime Vézeau et Laurent Cloutier se sortent indemnes de toute cette histoire?

Luc Dionne a déjà promis que le dernier épisode avant la pause des Fêtes laisserait le public sans voix. Ce grand bouleversement sera-t-il directement lié à cette affaire? Nous en saurons plus dans une quarantaine d'épisodes...

À voir également :

Galerie photoLes nouveautés de la semaine sur Netflix Canada Voyez les images