POLITIQUE
24/09/2018 13:38 EDT | Actualisé 24/09/2018 13:38 EDT

Le DGEQ a besoin de vous pour les élections du 1er octobre

Une bonne façon de «gagner ses élections»!

Getty Images/iStockphoto

Élections Québec est toujours à la recherche de personnel pour assurer le bon fonctionnement du jour de scrutin, le 1er octobre, ainsi que les dates de vote par anticipation.

Au cours de la période électorale, le Directeur général des élections doit engager 84 000 personnes pour certifier la bonne conduite du vote démocratique. Selon les postes offerts, le salaire varie entre 15,43 $ et 20,43 $ de l'heure, et les formations nécessaires à l'emploi sont payées.

Voici donc les emplois disponibles et les descriptions d'Élections Québec:

Agent réviseur

Toujours en équipe de deux, les agents réviseurs se déplacent pour rencontrer les électeurs afin de recueillir l'information nécessaire pour améliorer la liste électorale.

Réviseur

Les réviseurs sont mandatés d'apporter les corrections nécessaires à la liste électorale. Ils accueillent les personnes qui veulent apporter des modifications à la liste électorale, analysent leurs demandes, vérifient la validité des pièces justificatives et rendent une décision.

Préposé à la liste électorale

Le préposé à la liste électorale compile les numéros de ligne des électeurs qui ont voté au bureau de vote.

Scrutateur

Le scrutateur dirige les activités du bureau de vote. Il veille à son aménagement et au bon déroulement du vote. Il s'adresse à l'électrice ou l'électeur et lui remet son bulletin de vote. Enfin, il procède au dépouillement des votes et transmet les résultats.

Membre de la table de vérification de l'identité des électeurs

Les membres de la table ont pour fonction de vérifier l'identité des électeurs qui n'ont pas en leur possession les pièces d'identité nécessaires à leur identification.

Secrétaire

Le secrétaire du bureau de vote indique sur la liste électorale qu'un électeur est venu voter. Il assiste aussi le scrutateur. Il remplit le registre du scrutin lorsque des situations particulières se présentent.

Pour postuler, il faut être âgé de 18 ans, avoir la citoyenneté canadienne, être domicilié au Québec depuis au moins six mois, ne pas être sous curatelle et ne pas avoir perdu ses droits électoraux.

C'est ici.