POLITIQUE
21/09/2018 14:59 EDT | Actualisé 21/09/2018 14:59 EDT

François Lambert réitère qu'il est «extrêmement facile» de faire son épicerie pour 75$

L'ancien dragon a prouvé son point avec sa facture d'épicerie et son menu de la semaine.

Paméla Lajeunesse

L'homme d'affaire et ancien dragon François Lambert est, à nouveau, venu mettre son grain de sel dans le dossier des coûts reliés à l'épicerie.

Après que Philippe Couillard ait été questionné au micro d'Énergie jeudi afin de savoir s'il était possible de nourrir une famille pour 75$ par semaine, le chef du Parti libéral du Québec (PLQ) a affirmé que c'était faisable.

Questionné par Paul Arcand au FM 98,5 Montréal, le premier ministre sortant a cependant avoué que la situation n'était ni facile, ni idéale. Et il a rejeté les accusations d'être déconnecté de la réalité pour avoir dit qu'une famille pouvait vivre avec un budget bouffe de 75$ par semaine.

François Lambert a contredit le premier ministre sortant en affirmant que c'était «très possible et extrêmement facile» d'y arriver. Ce dernier a expliqué avoir fait ses achats au marché Jean-Talon et joint la liste de ses achats et la planification de ses repas pour un total de 54$.

«Nous sommes jeudi et j'ai fait de la bouffe presque exclusivement dimanche et je mange encore les restants ou j'en ai congelé ce qui inclut les lunchs pour les enfants», a-t-il ajouté.

Les déjeuners, constitués de «gruau ou des oeufs ou de pain» ne sont pas inclus dans le prix final. Le lait non plus ne fait pas partie du calcul. «Non, je n'ai pas de lait, mais j'ai acheté du lait de cashew à 3.49$.»

«Sur ce, je vais aller cuisiner mon agneau à la marocaine sur un bateau de courges cuit au four», a-t-il conclu.

Ce n'est pas la première fois que François Lambert exhibe sa facture d'épicerie sur Facebook. Après que le Journal de Montréal ait publié un dossier concernant les coûts d'épicerie pour une famille vivant de revenus au salaire minimum, M. Lambert avait publié une photo de sa facture d'épicerie.

Il avait estimé qu'il était tout à fait possible de nourrir une famille de quatre personnes sans dépasser les 210 $ indiqués dans l'article. La facture publiée sur sa page Facebook montrait que l'homme d'affaires a payé 50,61 $ pour «une partie de son épicerie».

📣 LES ÉLECTIONS SUR FACEBOOK
Vous ne voulez rien manquer de la campagne électorale?

Cliquez ici pour devenir membre de notre groupe
«Québec 2018: les élections provinciales»!