POLITIQUE
21/09/2018 08:57 EDT | Actualisé 21/09/2018 09:34 EDT

Épicerie à 75$: faisable avec les coupons de circulaires, selon Philippe Couillard

«Est-ce que c’est facile? Non», a-t-il concédé.

MONTRÉAL – Faire une épicerie par semaine avec 75$ pour une famille est faisable si on utilise bien les circulaires de rabais, a affirmé le chef libéral Philippe Couillard vendredi.

Il suggère aussi aux familles de récupérer les restes pour préparer d'autres repas durant la semaine, en particulier pour la viande.

Questionné par Paul Arcand au FM 98,5 Montréal, le premier ministre sortant a cependant avoué que la situation n'était ni facile, ni idéale. Et il a rejeté les accusations d'être déconnecté de la réalité pour avoir dit qu'une famille pouvait vivre avec un budget bouffe de 75$ par semaine.

«Est-ce que c'est facile? Non. Est-ce que c'est nécessairement bon? Nier que ça existe? Ce n'est pas vrai», a-t-il dit au micro de Cogeco. «Il y a des gens qui vivent avec ces budgets-là.»

Il avait également dû se défendre à ce sujet après le débat diffusé à TVA hier. (Voir vidéo au haut de l'article.)

Le premier ministre a indiqué qu'il planchait sur un plan de lutte pour la pauvreté pour tenter d'aider les familles en ce sens.

Sur la question du manque de personnel dans les CHSLD, M. Couillard a aussi promis une hausse des salaires des préposés en raison des plaintes constantes des citoyens et des employés sur le manque de services et de soins.

Questionné sur le sujet, M. Couillard a dit qu'il préférait terminer ses vieux jours à la maison plutôt que dans un CHSLD. «Je veux mourir chez nous», a-t-il affirmé.

Patrick White/HuffPost Québec
Philippe Couillard en entrevue avec Paul Arcand, vendredi matin

En fin d'entrevue, Philippe Couillard a promis un changement de ton et de perspective avec le départ du ministre de la Santé Gaétan Barrette, lui qui serait remplacé par Gertrude Bourdon le 1er octobre si le PLQ est réélu.

Il a nié que M. Barrette était caché durant la campagne, le disant très visible dans son comté.

Sur la question des quotas de lait garantis aux producteurs québécois en vertu de la gestion de l'offre sous l'ALÉNA, Philippe Couillard a promis une bataille jusqu'au bout et s'est même dit prêt à un affrontement avec le gouvernement fédéral.

LIRE AUSSI:

» Épicerie à 75$: Couillard se défend de s'être mis les pieds dans les plats

» Le commentaire de Couillard sur les coûts de l'épicerie ne fait pas l'unanimité

📣 LES ÉLECTIONS SUR FACEBOOK

Vous ne voulez rien manquer de la campagne électorale?

Cliquez ici pour devenir membre de notre groupe

«Québec 2018: les élections provinciales»!