BIEN-ÊTRE
20/09/2018 15:34 EDT | Actualisé 20/09/2018 15:36 EDT

Vous pourriez avoir une plus grosse augmentation que prévu en 2019

Mais pas aussi grosse que ce que vous pensez mériter!

La pénurie de main d'oeuvre dans plusieurs domaines au Québec pourrait faire des heureux.
Getty Images/iStockphoto
La pénurie de main d'oeuvre dans plusieurs domaines au Québec pourrait faire des heureux.

Les employeurs québécois prévoient offrir des augmentations salariales moyennes de 2,6% à leurs employés en 2019, selon l'enquête annuelle de l'Ordre des conseillers en ressources humaines agréés diffusé jeudi.

Et les augmentations ne seront pas toutes englouties par vos patrons, assure-t-on! «La haute direction, les cadres et les professionnels affichent des hausses salariales prévues à peine supérieures aux deux autres catégories d'emploi», peut-on lire dans le rapport.

Tous les secteurs peuvent s'attendre à des hausses significatives, mais les travailleurs oeuvrant dans le secteur des services professionnels, scientifiques et techniques sera légèrement favorisé. À l'inverse, l'enquête prévoit une croissance salariale plus modérée dans le monde de la culture.

SUR LE MÊME SUJET
» Les Premières Nations peuvent être une solution à la pénurie de main-d'oeuvre, croit Couillard
» Main d'oeuvre et français: Lisée pense qu'un équilibre est possible
» Les employeurs restent réticents à l'embauche d'immigrants malgré la pénurie

De plus, cette prévision de 2,6% pourrait être conservatrice, si l'on se fie aux chiffres de l'année dernière. Alors que l'enquête 2018 prévoyait des augmentations de l'ordre de 2,5%, les salaires des travailleurs québécois auraient bondi de 3,7% entre juillet 2017 et juillet 2018 selon les données de Statistique Canada.

Une belle surprise

Plusieurs travailleurs québécois seront agréablement surpris de se retrouver avec plus d'argent que prévu, si l'on en croit un sondage CROP-CRHA. En moyenne, les travailleurs sondés ne s'attendaient qu'à une augmentation de 1,7% en 2019.

De manière générale, les femmes sont moins optimistes que les hommes, ne s'attendant à une augmentation de 1,5%, contre 2% pour leurs homologues masculins.

Ce qui ne veut pas dire qu'ils ne croient pas mériter plus! Lorsqu'on leur demande quel pourcentage d'augmentation ils croient mériter, les travailleurs répondent... 3,5%. Encore une fois, les femmes ont tendance à moins bien s'estimer que les hommes. Alors qu'elles croient mériter une augmentation de 3,3%, les hommes pensent qu'ils valent bien un salaire majoré de 3,6%.

Alamy
Selon Statistique Canada, les femmes gagnent en moyenne 0,87 $ pour chaque dollar gagné par un homme.

La pénurie de main d'oeuvre décriée par plusieurs employeurs de la région de Québec ne semble pas avoir rendu les travailleurs de la Capitale-Nationale plus optimiste. Ils ne s'attendent qu'à une augmentation de 1,5% en 2019, alors que ceux de la région du Grand Montréal pensent obtenir 1,9%.

Le sondage CROP-CRHA a été réalisé sur le web du 15 au 20 août auprès de 568 travailleurs salariés québécois.

À voir également: