POLITIQUE
18/09/2018 14:47 EDT | Actualisé 18/09/2018 16:52 EDT

Marc Labrèche endosse Jean-Martin Aussant en prenant une bière avec le candidat

Santé! 🍻

Facebook/Jean-Martin Aussant - page publique

Marc Labrèche a finalement pu aller prendre une bière avec le candidat péquiste de Pointe-aux-Trembles, Jean-Martin Aussant, après des années d'attente.

Dans une vidéo publiée sur la page Facebook de l'ancien député du PQ, revenu au bercail après avoir fondé son propre parti, Option nationale, le comédien profite d'un moment de détente avec celui qui cherche à rallier la population face à son adversaire caquiste Chantal Rouleau.

La vidéo s'ouvre avec une citation de Marc Labrèche prononcée lors du gala des prix Gémeaux en 2014.

Amenez-moi du talent. Donnez-moi un pays. Seigneur, donnez-moi un pays! Jean-Martin Aussant, reviens! On a de la bière!Marc Labrèche

«Ça fait cinq ans que j'attends ce retour-là et cette bière-là», se réjouit Labrèche alors qu'Aussant prend place devant lui.

Après avoir quitté le Québec pour travailler en finances à Londres, Aussant est revenu au pays après le décès de Jacques Parizeau, appelant à la «fin de tous les exils». Il a ensuite occupé le poste de directeur du Chantier de l'économie sociale, avant de briguer les suffrages dans Pointe-aux-Trembles pour le Parti québécois.

Labrèche continue en affirmant qu'il a arpenté la circonscription, discutant avec les citoyens, qui lui disaient qu'ils attendaient le retour d'Aussant, et qu'ils «n'avaient pas pris de bière depuis». «Probablement que tout le monde est en train de prendre une bière en ce moment dans Pointe-aux-Trembles», lance l'animateur de Cette année-là. «Ça va être une belle soirée», lui répond Jean-Martin Aussant.

La candidature d'Aussant dans Pointe-aux-Trembles «est la plus belle nouvelle politique de la dernière année», continue Marc Labrèche. Il vante ensuite les compétences du candidat qui peut faire avancer les choses en attendant le pays.

En regardant sa bière, Labrèche demande: «c'est de la 50, ça?», «+ 1», répond Aussant, faisant référence à un vote pour le «oui» lors d'un éventuel référendum. «T'es toujours drette! Drette, drette, drette!», conclut Labrèche, en secouant la tête.

Ce n'est pas le premier appui que Jean-Martin Aussant récolte auprès de la communauté artistique. Il y a deux semaines, l'actrice Salomé Corbo avait fait un plaidoyer en faveur du candidat en lisant un extrait du livre La fin des exils. «Je pense qu'il est à la hauteur de ce qu'il avance», a-t-elle jugé.