POLITIQUE
18/09/2018 10:24 EDT | Actualisé 18/09/2018 12:19 EDT

L'élargissement de l'autoroute 30 est maintenant une priorité pour la Coalition avenir Québec

François Legault s'engage à livrer la marchandise dans un premier mandat.

L'autoroute 30 est un axe routier qui est très utilisé par les automobilistes en Montérégie.
Google Street View
L'autoroute 30 est un axe routier qui est très utilisé par les automobilistes en Montérégie.

LONGUEUIL, Canada — Le chef de la Coalition avenir Québec (CAQ), François Legault, s'engage à élargir à trois voies l'autoroute 30 entre les autoroutes 20 et 10 dans un premier mandat.

Il en a fait l'annonce dans la circonscription de Vachon, en Montérégie, mardi matin. Le coût du chantier est évalué à 100 millions $, selon un communiqué distribué par le parti.

Cette proposition figure déjà à l'étude du Plan québécois des infrastructures (PQI) 2018-2028. Elle avait fait l'objet d'une annonce du ministre Transports, André Fortin, en mai dernier.

La CAQ avait aussi signifié en juin dernier qu'elle était favorable à cet élargissement.

À lire aussi:

» QS veut créer un réseau public de transport interurbain
» Le PLQ propose 1000 $ de plus pour l'achat d'un véhicule électrique
» La CAQ n'exclut pas la ligne rose, mais sous une autre forme

Ce qui est nouveau, c'est que le chef caquiste s'engage à en faire une priorité et à livrer la marchandise dans un premier mandat, a-t-on argué au parti.

La CAQ a fait valoir dans un communiqué que «la congestion routière est un problème chronique et croissant» et que «ses répercussions nuisent au développement économique et à la qualité de vie des citoyens».

L'autoroute 30 est un axe routier névralgique. Elle traverse toute la Montérégie. C'est une artère centrale pour le développement économique de la région.François Legault

Le chef caquiste fera cette annonce après avoir déclaré en entrevue avec le quotidien montréalais Métro qu'il n'était «pas d'accord avec ces études» montrant que la prolongation et l'élargissement de routes faisaient augmenter la congestion automobile.

Il a argué que l'«importance du transport en commun (allait) s'accélérer», mais qu'il y aurait d'ici là «une période de transition».

Le leader de la CAQ a une journée peu chargée, mardi, la seule activité publique à son agenda étant cette annonce d'infrastructure.

À voir également sur le HuffPost Québec:

📣 LES ÉLECTIONS SUR FACEBOOK
Vous ne voulez rien manquer de la campagne électorale?

Cliquez ici pour devenir membre de notre groupe
«Québec 2018: les élections provinciales»!