NOUVELLES
17/09/2018 23:11 EDT | Actualisé 17/09/2018 23:13 EDT

L’immigration, atout ou fardeau?

L’immigration est-elle une aubaine ou un fléau pour l'avenir du Québec?

Getty Images/iStockphoto

Le Québec a toujours été une terre d'accueil. Depuis plus de 150 ans, des centaines de milliers d'immigrés venus des quatre coins du monde - fuyant les guerres, les dictatures, les famines ou les marasmes économiques - ont trouvé refuge dans la province et façonné le Québec d'aujourd'hui.

De tout temps, l'immigration a été considérée comme un véritable atout pour un Québec en butte au déclin démographique et au vieillissement de la population. Au point qu'en 1968, le gouvernement unioniste dirigé par Jean-Jacques Bertrand décida de créer le ministère de l'Immigration du Québec, pour se doter d'une entité indépendante et se soustraire - du moins partiellement - à la juridiction fédérale. L'objectif étant d'élaborer ses propres politiques d'immigration et critères de sélection et favoriser l'intégration des nouveaux arrivants dans la société francophone québécoise.

Force est de constater que ce regard positif sur l'immigration s'est considérablement terni depuis quelques décennies. Des voix de plus en plus dissonantes, défavorables à l'immigration, se sont fait entendre parmi les politiciens, les leaders d'opinion et une frange non négligeable de la population.

L'immigration est ainsi devenue, au fil du temps, un sujet de controverse dans la société québécoise. Tout débat autour de ce thème butant systématiquement sur deux écueils:

  • considérer l'immigration comme la panacée à tous nos problèmes, qu'il s'agisse de la pénurie de main-d'œuvre ou du vieillissement de la population québécoise

  • ou au contraire, diaboliser l'immigration pour la rendre responsable de tous nos maux, de la dégradation de nos services sociaux à la perte de notre identité linguistico-culturelle.

À la veille des élections générales au Québec où la question de l'immigration serait, nous dit-on, l'un des facteurs déterminants dans le choix des Québécois, nous avons souhaité nous extraire des polémiques stériles et des joutes manichéennes, en privilégiant la mise en perspective et l'appréhension des enjeux liés à l'immigration dans le but de faire surgir un débat constructif.

L'immigration est-elle une aubaine pour l'avenir du Québec comme le croient les défenseurs d'une politique d'ouverture aux migrants? Ou est-elle un fléau qu'il faudrait endiguer voire stopper comme le réclament ses pourfendeurs? Et si, comme tout dans la vie, la réalité était-elle un peu plus nuancée que cette vision binaire?

À travers ce dossier spécial du HuffPost Québec – contenant des débats en podcast avec trois des quatre principaux partis politiques en lice pour les élections (le PLQ ayant décliné notre invitation), des reportages vidéo, des témoignages et des articles - nous souhaitons fournir quelques clés de compréhension en donnant la parole aux différents protagonistes de l'immigration, pour permettre à chacun de se forger sa propre opinion et de faire ses choix en citoyen avisé.

L'IMMIGRATION AU QUÉBEC: L'HEURE JUSTE

Podcasts:
» Débat avec QS: l'immigration est compatible avec le nationalisme
» Débat avec la CAQ: la grille de sélection et le test de valeurs sur la sellette
» Débat avec le PQ: mesures coercitives et mea culpa


Reportages:
» Immigration et emploi au Québec : un parcours du combattant
» La discrimination, obstacle sournois à l'embauche

Témoignages: l'immigration à coeur
»
Gregory Charles témoigne
» Nabila Ben Youssef témoigne
» Nathalie Bondil témoigne
» Jérôme Ferrer témoigne
» Dr Christian Boukaram témoigne

Décryptages d'experts:
»
L'immigration au Québec: le coût en questions
» Au-delà de l'équation économique