POLITIQUE
17/09/2018 15:46 EDT | Actualisé 18/09/2018 10:17 EDT

Élections 2018: voici ce qu'il faut savoir pour le 1er octobre

Environ 370 000 nouveaux électeurs sont appelés aux urnes pour la première fois de leur vie.

PC/Graham Hughes

Les élections du 1er octobre approchent à grands pas et 370 000 nouveaux électeurs sont appelés aux urnes pour la première fois de leur vie. Plusieurs jeunes électeurs se posent des questions sur la mécanique du vote, en plus d'évaluer quel candidat représente le mieux leurs valeurs et leurs aspirations.

Le HuffPost Québec propose ici un petit B.A.-BA sur comment se déroule le processus démocratique afin de simplifier l'exercice.

Pourquoi vote-t-on?

Nous vivons dans une société démocratique où les citoyens qui gouvernent l'État sont choisis par leurs pairs. Ce choix est exprimé par le vote, exercé de façon anonyme.

Le gouvernement est formé de candidats élus dans des sous-territoires de l'État, nommés circonscriptions. Ces candidats sont élus de façon majoritaire uninominale à un tour, ou plus simplement: le candidat qui obtient davantage de votes que ses adversaires remporte l'élection, même s'il n'obtient pas la majorité des voix exprimées. Concrètement, le candidat X qui obtient 45% des votes remporte l'élection dans la circonscription, devant le candidat Y qui obtient 35% et le candidat Z qui obtient 20%.

Au Québec, 125 élections ont lieu pour pourvoir les postes de 125 députés qui siègent à l'Assemblée nationale.

Les candidats qui se présentent à une élection se rassemblent la plupart du temps derrière un parti politique. Le parti qui gagne la majorité des 125 élections est appelé à former le gouvernement.

Ce gouvernement gérera ensuite l'État du Québec et ses ministères.

Pourquoi voter?

Les raisons pour se rendre voter sont multiples et personnelles. On peut penser à la préservation de l'idéal démocratique, donner son opinion sur comment l'État est géré et contribuer au bon fonctionnement de la société. De plus, un vote rapporte financièrement au parti politique auquel l'électeur a accordé son vote.

Il faut s'inscrire sur la liste électorale

Ne suffit pas de se présenter au bureau et de se nommer pour pouvoir exercer son droit de vote. Il faut d'abord être dûment inscrit sur la liste électorale. Et Élections Québec est catégorique sur ce point: le jour du vote, il est trop tard.

Les électeurs avaient jusqu'à aujourd'hui 17 septembre pour s'inscrire... par la poste, courriel, ou par l'intermédiaire d'un proche. Il est un peu tard. Mais vous pouvez toujours vous inscrire en vous rendant en personne au bureau de votre directeur de scrutin d'ici au 27 septembre et en présentant des pièces justificatives (permis de conduire, certificat de naissance, etc.).

Outre être inscrit sur la fameuse liste électorale, il faut bien sûr être âgé de 18 ans, être citoyen canadien et résider au Québec depuis le 1er avril 2018.

Quand peut-on voter?

La date des élections est le lundi 1er octobre. Cependant, Élections Québec permet aux électeurs de voter par anticipation. En tout, sept dates sont disponibles pour remplir son bulletin de vote:

Aux bureaux de vote par anticipation:

  • Les 23 et 24 septembre, de 9 h 30 à 20 h

Au bureau de la directrice ou du directeur du scrutin:

  • le 21 septembre 2018, de 9 h à 21 h;
  • le 22 septembre 2018, de 9 h à 17 h;
  • les 25 et 26 septembre 2018, de 9 h à 21 h;
  • le 27 septembre 2018, de 9 h à 14 h.

Mais ce n'est pas tout: les étudiants collégiaux et universitaires peuvent s'inscrire pour voter dans leur établissement d'enseignement. Le service est offert si l'école accueille plus de 300 étudiants-électeurs les 21, 25, 26 et 27 septembre.

Oubliez le vote électronique, ce n'est pas pour tout de suite.

Comment ça se déroule?

En se rendant au bureau de vote, dont le lieu est inscrit sur la carte de l'électeur reçu par la poste, un employé d'Élections Québec vous accueillera.

  • On vérifie votre inscription à la liste électorale à l'aide d'une pièce d'identité.
  • Vous devez vous identifier à visage découvert.
  • On vous remet un bulletin de vote.
  • Vous vous rendez derrière l'isoloir pour faire votre choix.
  • Toute marque claire permettant d'identifier votre choix est acceptée, que ce soit le X, le crochet ou autre.
  • Vous devez retourner à l'employé avec le bulletin de vote plié.
  • Le talon du bulletin est détaché par l'employé.
  • Vous déposez le bulletin dans l'urne.

Pour qui voter?

Toujours mêlé quant à qui mérite votre vote? Voici qui devrait vous aider à vous aiguiller: le HuffPost Québec répertorie ici toutes les promesses émises par les quatre principaux partis politiques depuis le déclenchement de la campagne électorale.

Finalement, il ne vous restera qu'à vérifier si vous «gagnez vos élections» le soir du 1er octobre, après la fermeture des bureaux de vote à 20h.

Nous indiquions que des bénévoles accueillaient les électeurs aux bureaux de vote. Il s'agit plutôt d'employés temporaires engagés et formés par Élections Québec pour la tenue du vote. Ces personnes peuvent gagner entre 15,43 $/h et 20,43 $/h selon le poste occupés. Toutes nos excuses.