DIVERTISSEMENT
16/09/2018 15:33 EDT | Actualisé 16/09/2018 15:33 EDT

Sébastien Pilote obtient le prix du meilleur long métrage canadien au TIFF pour «La disparition des lucioles»

Le film raconte le récit d'une jeune fille qui rencontre un homme solitaire et plus âgé.

PC/Tijana Martin

Quelques oeuvres québécoises se sont illustrées dans le volet des meilleurs films canadiens au prestigieux festival à Toronto, dont «La disparition des lucioles» de Sébastien Pilote.

Le réalisateur s'étant fait un nom avec les films «Le démantèlement» et «Le vendeur» a obtenu dimanche le prix du meilleur long métrage canadien lors du dévoilement des lauréats du Festival international du film de Toronto (TIFF).

«La disparition des lucioles» met en vedette Karelle Tremblay («Les Êtres chers») et Pierre-Luc Brillant («C.R.A.Z.Y.»), et raconte le récit de Léo, une jeune fille insatisfaite résidant avec sa mère et son beau-père, qui rencontre Steve, un homme solitaire et plus âgé, guitariste reclus très différent d'elle.

Le travail de Katherine Jerkovic, pour «Les routes en février», a été récompensé du prix du meilleur premier long métrage canadien. Le film sur une femme qui rend visite à sa grand-mère paternelle a été tourné en Uruguay.

Le jury des films canadiens était formé de Mathieu Denis, Ali Özgentürk et Michelle Shephard.

Pour ce qui est du prix du public dans la sélection générale, l'honneur a été décerné à «Green Book».

À voir aussi:

Galerie photoMagnifique Lady Gaga sur le tapis rouge du TIFF Voyez les images