DIVERTISSEMENT
16/09/2018 21:04 EDT | Actualisé 16/09/2018 22:11 EDT

Confidences sur le tapis rouge du gala des prix Gémeaux

L'ambiance était festive sur le tapis rouge du 33e gala des prix Gémeaux.

L'ambiance était festive sur le tapis rouge du 33e gala des prix Gémeaux qui avait été déroulé devant le théâtre Maisonneuve de la Place des Arts, dimanche soir. Festif, car c'est tout le chic gratin de la colonie artistique télévisuelle qui se retrouvait afin de célébrer le meilleur de la télé au Québec. Le Huffpost Québec a profité de l'occasion pour discuter avec les artistes chouchous du Québec.

Voici ce qu'ils ont confié lorsqu'on leur a demandé ce que ces nominations signifiaient pour eux.

«J'ai 5 nominations et j'aime tous les projets sur lesquels j'ai travaillé. Cela témoigne juste de la chance que j'ai eu ces dernières années d'exercer mon métier de cette façon et qu'on m'ait offert des rôles aussi diversifiés qui faisaient confiance à l'actrice que je suis et à ma polyvalence.» - Magalie Lépine-Blondeau

«Ça clôt bien le sort de cette série. C'est un très beau privilège d'être reconnu par ses pairs, d'autant plus qu'il s'agit d'un rôle pour où pour la première fois, j'avais amplement l'espace pour pouvoir approfondir la psychologie du personnage. C'est aussi un beau coup de pouce pour les autodidactes qui, comme moi, ne sont pas passés par les écoles de théâtre pour pourtant arriver à faire ce métier-là. J'ai commencé très jeune et cela peut prouver que quelqu'un qui a un rêve très jeune peut se rendre jusqu'ici.» - Mylène St-Sauveur

«C'est l'fun, ça fait plaisir surtout que tous les comédiens de Boomerang sont nommés, car pour moi, ce n'est jamais à propos des individus, mais plutôt à propos de l'ensemble. Me dire que cet ensemble-là est non seulement fort, mais aussi attachant et dans lequel on se reconnaît, pour moi c'est ce qui est le plus important. C'est l'ensemble et la famille qui comptent.» - Catherine-Anne Toupin

«C'est beaucoup de bonheur, car j'adore la série Trop. Je la trouve bien écrite, j'aime faire de la comédie et cela me change des nombreux drames dans lesquels j'ai joué dans les dernières années. Jouer avec Évelyne Brochu et Virginie Fortin, c'est un privilège. Je pense que c'est difficile de faire la bonne comédie.» - Éric Bruneau

À voir aussi:

Galerie photoToutes les photos du tapis rouge des Prix Gémeaux 2018 Voyez les images

«C'est toujours comme une tape dans le dos de la part de l'industrie qui fait une sélection quand même relevée, surtout dans cette catégorie où il y a de super bonnes actrices. J'ai vraiment comme un devoir de continuer à m'améliorer dans un projet qui revient et qui se raconte pendant une année complète. Je le vois vraiment comme une flatterie et je suis très heureuse de cela.» - Julie Perreault

«On avait 11 nominations, on en a gagné 4 ou 5 jusqu'à présent, on est très heureux de ça. Je ne sais plus à quoi m'attendre : je suis juste content qu'on fasse le show; les nominations, c'est juste agréable et je suis content de sortir avec ma copine ce soir.» - Simon-Olivier Fecteau

«C'est vraiment fou, car avec Sylvie Léonard on se disait qu'une deuxième année c'est comme une espèce de validation. L'année dernière, personne ne connaissait Lâcher prise, alors que là on peut continuer à approfondir nos rôles. C'est encore une tape dans le dos avec un nouveau réalisateur et encore d'aussi bons textes d'Isabelle Langlois.» - Sophie Cadieux

«Je prends cela avec beaucoup d'humilité. En même temps je suis nommé avec Patrick Labbé, un collègue de District 31. On travaille tellement fort dans ce projet-là, c'est vraiment comme un espère d'Ironman. On fait beaucoup d'effort et c'est une belle récompense. Je suis surtout très content pour la série, il y a beaucoup de nominations à tous les niveaux.» - Vincent-Guillaume Otis

«Je souhaite bonne chance à Vincent Leclerc pour Les Pays d'en haut. En ce qui a trait à Mammouth, Pier-Luc Funk et moi on est super contents d'être simplement nommés. L'animation se taille une place dans ma vie parce que je lui en fais une parce que cela m'intéresse et j'ai bien du plaisir.» - Sarah-Jeanne Labrosse

Fait cocasse, la comédienne Salome Corbo portait une robe à l'effigie de la chanteuse Safia Nolin. «J'avais envie qu'on célèbre notre talent plutôt que notre capacité à s'habiller chic dans les galas, a expliqué l'actrice. Je trouve qu'on est une culture extraordinaire au Québec et je trouve que Safia est un exemple à suivre au niveau de sa liberté créatrice et j'avais envie de la célébrer.»