NOUVELLES
15/09/2018 08:20 EDT | Actualisé 15/09/2018 18:23 EDT

Florence entraîne des pluies diluviennes dans les Carolines et cause huit morts

Plusieurs habitants des Carolines demeurent piégés par la montée des eaux.

Les Marines, la Garde côtière américaine et des civils ont utilisé des hélicoptères, des bateaux et des véhicules lourds, samedi, pour porter secours aux personnes coincées dans les zones inondées à la suite de l'arrivée de Florence sur les côtes des Carolines.

Le bilan de l'ouragan, rétrogradé en tempête tropicale vendredi soir, s'élève à huit morts.

Un jour après avoir touché terre avec des vents soufflant à 145 kilomètres à l'heure, Florence est demeurée pratiquement au même endroit durant toute la journée de samedi, déversant des torrents de pluie.

Le niveau des rivières ayant augmenté jusqu'à atteindre des seuils inégalés, des milliers de personnes ont reçu l'ordre d'évacuer leur domicile par crainte que les prochains jours ne donnent lieu aux inondations les plus dévastatrices de l'histoire de la Caroline du Nord.

Plus de 60 centimètres de précipitations sont déjà tombés et les météorologues affirment que 45 centimètres de pluie pourraient s'ajouter au bilan durant le week-end.

Le gouverneur de la Caroline du Nord, Roy Cooper, a prévenu ses concitoyens que le niveau des eaux montait et qu'ils mettaient leur vie en péril s'ils ne surveillaient pas la situation de près.

À 17 h samedi, le centre de Florence se trouvait à 95 kilomètres

à l'ouest de Myrtle Beach, en Caroline du Sud, et se déplaçait vers l'ouest à une vitesse de 4 kilomètres à l'heure. Ses vents avaient perdu de la puissance, soufflant maintenant à 75 kilomètres à l'heure. Située à moitié au-dessus de l'Atlantique, la tempête continuait à recueillir les eaux chaudes de l'océan pour les déverser sur les terres.

Eduardo Munoz / Reuters
L'eau de la rivière Neuse inonde les maisons lors du passage de l'ouragan Florence, vendredi.

Après être entrée sur le continent, Florence a endommagé des immeubles, inondé des villes entières et privé de courant plus de 900 000 résidences et commerces. Mais la tempête semble avoir préparé un désastre en deux actes alors que les pluies diluviennes gonflent les rivières et les ruisseaux et font planer la menace d'inondations monstres.

Selon les météorologues, la tempête passera éventuellement sur le sud des Appalaches et effectuera un virage vers le nord-est, atteignant les États du centre du littoral atlantique et de la Nouvelle-Angleterre vers le milieu de la semaine prochaine.

Carlo Allegri / Reuters
Cette station d'essence de Wilmington, en Caroline du Nord, a été lourdement endommagée par le passage de Florence.