DIVERTISSEMENT
14/09/2018 13:41 EDT | Actualisé 14/09/2018 14:06 EDT

Les enfants au coeur des drames de la rentrée télé

Les auteurs québécois ne se sont pas gênés pour toucher à plusieurs cordes sensibles...

Facebook/Ruptures

Les séries québécoises ont toutes pris leur envol cette semaine. Et à la suite du visionnement de ces premiers épisodes, une problématique s'est vite imposée.

Drames familiaux, mort infantile, pédophilie, enlèvement, complications de grossesse, les auteurs québécois ne se sont pas gênés pour amorcer la saison en plaçant des enfants de tous âges en position de grande vulnérabilité.

Radio-Canada
District 31

ATTENTION SPOILERS

District 31 a parti le bal, lundi dernier, en débutant sa troisième saison avec la découverte d'un bébé mort dans un conteneur à vêtements. Image choc s'il en est une, l'enquête a ensuite déboulé sur une histoire de trafic d'enfants, dans laquelle une mère d'origine française était venue au Québec pour vendre sa progéniture à un couple ne désirant pas passer par les services d'adoption pour devenir parents.

Même si les drames familiaux font partie en soi de l'ADN de Ruptures, la série a marqué un grand coup pour son retour en ondes avec une scène d'ouverture qui aura tenu le spectateur en haleine pendant plus de 40 minutes. Séquence durant laquelle le public se sera inquiété du sort du petit Jérémie, intoxiqué par les vapeurs d'essence et tenu en otage par un père n'ayant plus rien à perdre (David Savard).

Facebook/L'échappée

L'échappée est une autre série dans laquelle il est évidemment beaucoup question de drames familiaux et de jeunes aux prises avec des problèmes qui les dépassent complètement.

Le premier épisode de la saison a accordé beaucoup d'importance à l'histoire de Zoé, qui a décidé de se venger - par l'entremise d'un intermédiaire - des gestes obscènes posés par Bastien à son endroit lorsqu'elle était plus jeune. Décision motivée par l'annonce de la grossesse de sa mère, Zoé craignant que Bastien ne réserve le même sort à l'enfant à naître que celui qu'il lui a fait subir.

Le tout s'est poursuivi mardi soir dans O', qui nous avait laissés, le printemps dernier, alors que la petite Coralie était portée disparue. L'enfant a finalement été enlevée par un vieil homme souffrant de démence qui l'avait prise pour sa petite-fille. Tout est rapidement rentré dans l'ordre. De toute façon, s'il y a bien une chose dont O' ne manque pas, c'est bien de drames.

Facebook/Unité 9
Unité 9

Du côté d'Unité 9, la première heure s'est terminée après que Jeanne Biron eut accouché prématurément. Toujours résolue à mettre fin à ses souffrances, Jeanne refuse la transfusion sanguine qui lui sauverait la vie en se faisant passer pour une témoin de Jéhovah.

Bien qu'on se doute que Danielle Trottier ne laissera pas partir l'un de ses personnages phares aussi rapidement, la question de la prise en charge de l'enfant risque de se retrouver au coeur de cette ultime saison.

D'ailleurs, tout au long du premier épisode, Marie Lamontagne, qui avait offert à Jeanne de prendre soin de l'enfant aussi longtemps qu'il le faudrait à la fin de la sixième saison, a adopté une attitude très maternelle envers les autres personnages, en particulier Henriette Boulier, qu'elle prendra à part à un certain moment pour lui demander de mieux se comporter comme on tenterait de calmer les ardeurs d'un enfant turbulent.

Facebook/L'heure bleue
L'heure bleue

Finalement, dans L'heure bleue, la jeune Clara a annoncé à son père qu'elle avait décidé de donner son enfant à naître en adoption. Une nouvelle qui a eu l'effet d'une bombe pour Bernard, qui se faisait une joie de voir sa fille rentrer au bercail, et qui avait même aménagé une chambre pour le nouveau membre de la famille Boudrias.

Les auteurs ont ainsi touché une multitude de cordes sensibles pour alimenter leurs trames dramatiques tout au long de cette première semaine de diffusion. Une tendance qui, malheureusement, reflète bien des histoires ayant fait les manchettes au cours des dernières années.

Bien que le temps d'écran consacré à chacune de ses intrigues risque de varier grandement, cette nouvelle saison de télévision promet déjà d'être intense, et d'aborder certaines problématiques en ne se gênant pas pour laisser les gants blancs de côté.

À voir également :

Galerie photoLes nouveautés de la semaine sur Netflix Canada Voyez les images