POLITIQUE
13/09/2018 09:51 EDT | Actualisé il y a 12 heures

Le groupe identitaire La Meute insiste qu’il s’inspire de la CAQ

«Si la Meute est sur le bord du racisme, cela veut dire que vous l’êtes aussi M. Legault», dit Sylvain Brouillette.

Stringer . / Reuters

Le groupe controversé La Meute, connu pour ses positions anti-Islam, aurait des atomes crochus avec la Coalition avenir Québec (CAQ). Son porte-parole Sylvain «Maikan» Brouillette insiste sur la proximité entre ses revendications et le programme de François Legault.

M. Brouillette a réagi tard mercredi aux propos du chef de la CAQ, qui affirme que La Meute est «sur le bord d'être raciste». M. Legault a aussi dit qu'il préférerait que le groupe ne l'aime pas.

Si la Meute est sur le bord du racisme, cela veut dire que vous l'êtes aussi M. Legault.Sylvain Brouillette

M Brouillette affirme que 8 des 10 revendications de son groupe relevant des compétences provinciales sont inspirées du programme électoral de 2014 de la CAQ. Ou encore du rapport Bouchard-Taylor sur les accommodements raisonnables.

Vers 15h jeudi, M. Legault n'avait pas encore donné suite à la demande de réaction du HuffPost Québec.

M. Brouillette a aussi écorché au passage le Parti québécois.

«Ce sont vos idées en grande partie que nous véhiculons M. Legault (et plus récemment les idées du PQ qui s'en rapprochent)», écrit-il dans un courriel envoyé aux médias.

M. Lisée, qui présentait son cadre financier jeudi, n'a pas souhaité réagir aux commentaires de La Meute.

«Vous savez quoi, ça ne me tente pas», a-t-il simplement dit.

Le Parti québécois a eu ses propres démêlés avec des membres dont les déclarations ont flirté avec l'extrême droite. En mai, Muguette Paillé s'est retirée d'une course à l'investiture après que le blogue xaviercamus.com ait dévoilé sa participation active à des sites islamophobes. Plus récemment, le candidat Pierre Marcotte a été exclut du PQ pour ses propres commentaires controversés sur l'islam.

Les articles de Xavier Camus ont aussi attiré la fureur de Michelle Blanc, qui a dû s'excuser pour avoir laissé entendre que M. Camus est pédophile.

À voir également:

📣 LES ÉLECTIONS SUR FACEBOOK
Vous ne voulez rien manquer de la campagne électorale?

Cliquez ici pour devenir membre de notre groupe
«Québec 2018: les élections provinciales»!

Galerie photo La campagne électorale en images Voyez les images