POLITIQUE
13/09/2018 21:25 EDT | Actualisé 13/09/2018 22:42 EDT

Débat des chefs 2018: François Legault a-t-il déjà dit que «c'est bon de couper dans l'éducation»?

«J'ai JAMAIS dit ça», s'est défendu le chef de la Coalition avenir Québec.

Le segment du Grand débat des chefs sur l'éducation a donné lieu à des échanges musclés entre le premier ministre sortant Philippe Couillard et le chef de la Coalition avenir Québec François Legault.

M. Couillard a notamment accusé son adversaire d'avoir défendu les coupures en éducation alors qu'il était lui-même ministre de l'Éducation dans le gouvernement péquiste de Lucien Bouchard au tournant du siècle.

«Vous êtes le seul ministre de l'Éducation qui a dit en chambre aux citoyens et aux jeunes que c'était bon de couper dans l'éducation, vous l'avez dit littéralement.»

«J'ai JAMAIS dit ça», a rétorqué du tac au tac M. Legault, visiblement insulté. «C'est faux, complètement faux.»

«On vous passera la vidéo», a alors lancé le chef libéral.

Promesse tenue

Chose promise, chose due, le compte Twitter de Philippe Couillard a publié dans les minutes qui ont suivi une vidéo montrant l'ancien ministre de l'Éducation défendant les coupures de son gouvernement.

«Ces dernières années, le ministère de l'Éducation, comme la plupart des ministères au gouvernement du Québec a dû procéder à des compressions pour réduire à zéro le déficit, une chose qui était souhaitable pour tous les jeunes du Québec. On ne peut pas, d'un côté, travailler pour l'avenir des jeunes dans nos écoles et continuer à leur laisser un déficit annuel important.»

À lire également: nos entretiens exclusifs avec les chefs
» Lisée: Les prédictions politiques récentes sont à mettre aux «poubelles de l'histoire»
» «Cessons d'ignorer le problème» de l'intégration, plaide François Legault
» Manon Massé: Une lutte pour le droit de penser différemment en 2018
» Philippe Couillard prévoit une «transformation radicale» de la société dans un prochain mandat

Le verdict?

Alors, François Legault a-t-il dit que «c'était bon de couper dans l'éducation» comme l'a soutenu Philippe Couillard pendant le débat? Pas mot pour mot. Mais il a effectivement déjà affirmé que les compressions en éducation étaient «souhaitables».

📣 LES ÉLECTIONS SUR FACEBOOK
Vous ne voulez rien manquer de la campagne électorale?

Cliquez ici pour devenir membre de notre groupe
«Québec 2018: les élections provinciales»!

À voir également: