DIVERTISSEMENT
12/09/2018 13:21 EDT | Actualisé 12/09/2018 13:27 EDT

Le chanteur Mario Benjamin s'immisce dans la campagne électorale avec une chanson TRÈS engagée

«Je suis tanné, tanné, tanné, tanné tanné, tanné de voter... Comprends-tu?»

YouTube/Mario Benjamin

Mario Benjamin, connu sur les réseaux sociaux pour les chansons Ces enfants-là et Hommage aux sinistrés, veut marquer un grand coup en sortant une nouvelle pièce à saveur country (très) engagée au beau milieu de la campagne électorale.

«Écoeuré de se faire fourrer par le gouvernement qu'on a voté», le chanteur déverse son fiel pendant un peu plus de quatre minutes sur les gouvernements provincial, fédéral et municipal.

Le clip de Les élections «Pense-Pense» débute tandis que Mario Benjamin est réveillé par un appel téléphonique. Il décroche le combiné de son téléphone à roulette (ah, les traditions!) se trouvant sur sa table de chevet, juste à côté d'un poulet en peluche. Malheur: il est sollicité pour répondre à un sondage.

C'est la goutte qui fait déborder le vase, et le chanteur se lance dès lors dans une long résumé de tout ce qui l'a indigné au cours des dernières années, du déversement des eaux usées dans le fleuve Saint-Laurent sous le règne de Denis Coderre à la légalisation du cannabis, en passant (évidemment) par le port du voile.

Et quoi de mieux qu'une apparition de la toujours controversée Josée Rivard (la même Josée Rivard qui invitait les «calices de musulmans» à «retourner dans le calice de désert»)enlevant un voile sous la douche (!) pour appuyer son propos?

Que ce soit devant une tente-roulotte ou un écran vert, Mario Benjamin ne mâche pas ses mots...

Quelques extraits de Les élections «Pense-Pense»

«Je suis écoeuré de me faire fourrer par le gouvernement que t'as voté»

«Ils ont versé huit milliards de litres de marde dans le fleuve
(Coderre est capoté)
Imaginez les petits étrons flottants qui naviguent jusqu'à Port Cartier»

«Trudeau a gagné, il va légaliser le pot pour nous geler... le mental»
Il va vouloir tout contrôler, mais c'est pas grave nous autres ont va flotter»

«La classe moyenne n'a plus d'argent pour faire leurs paiements
(Imagine les pauvres, toé)»

«Aux élections, les femmes voilés ont voté la face cachée
(Bin oui... les Québécois aussi)»

«Je suis tanné, tanné, tanné, tanné tanné, tanné de voter
(Comprends-tu?)»

Sans oublier le refrain...

«Pense, penses-y, pense, pense donc, réfléchis
Pense, penses-y quand tu vas voter aux élections
Quand tu vas cocher un nom, vote pas pour un con»

Au moment de publier ces lignes, la vidéo avait déjà été visionnée près de 20 000 fois sur les différents réseaux sociaux.