DIVERTISSEMENT
11/09/2018 07:11 EDT | Actualisé 14/09/2018 14:29 EDT

«Ruptures»: un premier épisode intense, troublant et bouleversant

Le début de la quatrième saison de «Ruptures» fut LE moment fort de la rentrée télé...

Facebook/Ruptures

Le premier épisode de la quatrième saison de Ruptures était assurément le rendez-vous le plus attendu de la rentrée télé. Le public était évidemment impatient de découvrir ce qui allait arriver après que Frédéric Dumais (David Savard) eut menacé de s'immoler avec l'enfant que son ex-femme a eu avec l'homme pour qui elle l'a quitté.

Cette première a certainement offert un moment de télévision intense, troublant et bouleversant, duquel Ariane Beaumont (Mélissa Désormeaux-Poulin) risque de porter les traces longtemps.

Facebook/Ruptures

ATTENTION SPOILERS

Après le cri de désespoir poussé par Ariane à la fin de la dernière saison, la police fait irruption chez Frédéric pour l'empêcher de commettre l'irréparable.

L'homme force aussitôt les agents de la paix à faire demi-tour. Ariane tente dès lors par tous les moyens de raisonner son client, qui finit par exiger que son ex-femme prenne la place de l'enfant, sans quoi il menace de tuer l'avocate.

Frédéric lance plusieurs ultimatums pour obtenir ce qu'il veut, mais sans succès, les forces de l'ordre refusant de laisser Camille (Noémie Godin-Vigneau) entrer dans la maison.

Au bout du rouleau, Frédéric sait qu'il s'enfonce à mesure que le temps passe, incapable de prendre complètement les traits du monstre qu'il croit et prétend être devenu.

Ne pouvant se résoudre à mettre ses menaces à exécution, Frédéric se présente finalement à la fenêtre, où il est aussitôt abattu.

Nous devons évidemment saluer l'audace des auteurs et du réalisateur Rafaël Ouellet d'avoir rouvert les hostilités avec une séquence aussi peu conventionnelle en télé, et surtout d'une rare intensité, laquelle s'étend sur 40 minutes durant lesquelles le spectateur ne pouvait qu'être rivé à son écran.

Portée par les performances magistrales de Mélissa Désormeaux-Poulin et David Savard, cette scène demeurera assurément l'une des plus marquantes de la saison, toutes séries confondues.

La reconstruction d'Ariane

Lors du visionnement des premiers épisodes de la saison, les auteurs ont expliqué qu'ils avaient traité la scène de cette façon, car elle aura un impact profond sur la suite des choses.

Un événement qui fragilisera Ariane, dont de nombreux problèmes de santé feront surface après cette confrontation avec l'impensable, et certainement la pire situation à laquelle elle pouvait faire face dans l'exercice de ses fonctions.

Et qu'en sera-t-il de sa relation avec Antoine Duchesne (Guillaume Lemay-Thivierge), dont la fille a finalement eu gain de cause pour garder sa mère en vie - contre la volonté de la principale intéressée?

La question est maintenant de savoir si Ariane aura l'énergie nécessaire pour se reconstruire.

Car malgré les conseils de ses confrères et des médecins, Ariane ne saura se résoudre à prendre le temps nécessaire pour se remettre sur pied loin de ses obligations professionnelles.

C'est d'ailleurs ici qu'entre en jeu Marc Dalpé (Vincent Leclerc), qui accueillera Ariane et Gabrielle Lassonde (Dominique Laniel) dans ses locaux et qui aidera l'avocate avec certains dossiers durant cette période trouble.

D'ailleurs, un nouveau cas complexe requiert déjà l'attention du nouveau duo alors qu'une dénommée Kim William (Amélie B. Simard) se tourne vers celui-ci pour tenter de retrouver la trace de son conjoint et père de son enfant, qu'elle soupçonne d'avoir disparu avec... sa femme (qu'il n'a jamais quittée).

À voir également :

Galerie photo Les nouveautés de la semaine sur Netflix Canada Voyez les images