POLITIQUE
10/09/2018 15:25 EDT | Actualisé 10/09/2018 15:25 EDT

Eugenie Bouchard a la liberté de s'installer où elle le veut, dit Philippe Couillard

François Legault avait déploré la décision de la joueuse de tennis de s'établir

Eugenie Bouchard, née à Montréal, a changé en 2018 sa résidence officielle de la Floride vers l'archipel des Bahamas.
Getty Images for USTA
Eugenie Bouchard, née à Montréal, a changé en 2018 sa résidence officielle de la Floride vers l'archipel des Bahamas.

QUÉBEC - Se présentant comme un défenseur des libertés, le chef du Parti libéral du Québec (PLQ), Philippe Couillard, estime qu'il n'a pas à faire la leçon aux personnes qui décident de s'installer dans des juridictions fiscalement avantageuses, comme l'a fait la joueuse de tennis Eugenie Bouchard.

Interrogé en conférence de presse à Québec, lundi, le leader libéral a estimé qu'il n'avait pas à donner de leçon à qui que ce soit, affirmant que le "Québécois moyen" était heureux de voir des Québécois rayonner dans le monde entier dans diverses disciplines.

Moi, je dirige le parti des libertés. Les gens prennent leurs décisions lorsque vient le temps de décider où s'établir.Philippe Couillard

Mme Bouchard a récemment déménagé sa résidence officielle de la Floride vers l'archipel des Bahamas - où l'on n'impose pas d'impôt sur le revenu. Cet endroit est également prisé par d'autres sportifs, artistes et gens d'affaires.

En réaction, le chef de la Coalition avenir Québec, François Legault, avait déploré la décision de la joueuse de tennis.

Dans les années 1990, le chef libéral avait placé plusieurs centaines de milliers de dollars dans un compte bancaire de l'île de Jersey, considérée comme un paradis fiscal. Il travaillait alors comme neurochirurgien en Arabie saoudite.

À lire aussi sur le HuffPost:


M. Couillard n'a pas voulu se prononcer sur l'aspect moral de voir certains opter pour des juridictions où le fardeau fiscal est avantageux alors que la plupart des Québécois ne disposent pas de cette option.

"Êtes-vous surpris de me voir respecter la vie privée? a demandé le chef du PLQ en anglais. Si vous n'acceptez pas cela, qu'est-ce que vous faites? Vous mettez la personne en prison afin qu'elle ne puisse quitter le Québec?"

M. Couillard a rappelé que Revenu Québec avait maintenant plus de moyens pour lutter contre l'évasion fiscale, ce qui avait permis de dépasser certains objectifs, a-t-il plaidé.

À voir également:

📣 LES ÉLECTIONS SUR FACEBOOK
Vous ne voulez rien manquer de la campagne électorale?

Cliquez ici pour devenir membre de notre groupe
«Québec 2018: les élections provinciales»!

Galerie photo La campagne électorale en images Voyez les images