BIEN-ÊTRE
06/09/2018 16:14 EDT | Actualisé 06/09/2018 16:14 EDT

Voici comment le manque d'activité physique affecte votre corps

Une femme sur trois et un homme sur quatre ne font pas assez d'activité physique.

FOTOKITA via Getty Images

La prochaine fois que vous envisagerez de regarder la télévision à la place d'aller courir, pensez-y à deux fois.

Selon une étude de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), une femme sur trois et un homme sur quatre ne font pas assez d'activité physique.

Cette inactivité expose la population à des risques accrus de maladie cardiaque, de diabète de type 2, de démence et de certains cancers.

En 2016, plus d'un quart (1,4 milliard) de la population adulte mondiale n'a pas fait suffisamment de sport, selon l'étude. L'OMS a ajouté que depuis 2001, l'amélioration du niveau d'activité physique des populations a peu progressé.

«Le nombre de personnes inactives ne diminue pas dans le monde et plus d'un quart des adultes n'atteint pas les niveaux d'activité physique recommandés pour une bonne santé», a averti la docteur Regina Guthold.

Getty Images

On conseille aux personnes de faire au moins 150 minutes d'exercice d'intensité modérée par semaine ou 75 minutes d'activité physique intense.

Le Dr Luke Powles, médecin généraliste au Bupa UK, a expliqué au HuffPost Royaume-Uni que rester actif est primordial afin de maintenir un poids et une pression artérielle sains. Mais est-ce important pour d'autres aspects de notre santé?

Si vous ne faites pas d'exercice, vous pourriez devenir en surpoids, ce qui peut entraîner un risque accru de maladie cardiaque, de crise cardiaque et de diabète de type 2.

Le surpoids peut également entraîner une pression accrue sur les articulations, comme les genoux, ce qui rend plus difficile le retour à l'exercice. «Le fait d'être plus lourd peut accélérer l'usure, augmentant ainsi le risque d'arthrite», a-t-il expliqué.

L'exercice est également associé à des niveaux plus élevés de cholestérol HDL, ou «bon cholestérol», qui protège contre les maladies cardiaques.

Selon Mike Primett, physiothérapeute des cliniques Bupa, l'inactivité physique peut également avoir un impact négatif sur nos muscles et nos os. Les muscles répondent aux exigences que nous leur imposons: plus nous les utilisons, plus ils doivent être forts. «Si vous ne faites pas de sport, vos muscles ne seront pas aussi forts», a-t-il expliqué. «Et ce ne sont pas seulement nos muscles qui s'affaiblissent. Le manque d'exercice peut aussi avoir un impact sur nos os.»

«Rester actif nous aide à maintenir des taux sains de calcium et une bonne densité minérale osseuse, prévenant ainsi la fragilité des os. Les personnes peu actives ont probablement des os plus faibles et sont plus exposées à des situations susceptibles de provoquer des fractures.»

À voir aussi:

Ce n'est pas un secret que l'exercice physique a aussi des effets bénéfiques sur la santé mentale. L'activité physique libère des endorphines et de la sérotonine, qui aident à améliorer notre humeur.

«De plus, l'exercice physique peut constituer une bonne façon de gérer le stress ou l'anxiété. C'est utile pour détourner l'attention sur quelque chose de positif, nous permettant de garder la tête froide et de lutter contre le stress.»

Des études ont montré que les personnes qui font plus d'exercice dorment mieux et se sentent plus énergiques.

Les personnes qui ne font pas du tout d'exercice pourraient également développer des problèmes avec leur système immunitaire. L'exercice modéré peut aider à réduire les niveaux de cortisol, l'hormone du stress.

«Il a également été prouvé que l'exercice sur une base régulière peut aider à réduire le risque de développer certains cancers», a ajouté le Dr Powles.

Ce texte initialement publié sur le HuffPost Royaume-Uni a été traduit de l'anglais.