POLITIQUE
04/09/2018 12:10 EDT | Actualisé 04/09/2018 15:18 EDT

Élections: François Legault promet d'aider les proches aidants et lance une flèche aux libéraux

«Les mesures qu'on propose auraient dû être mises en place depuis longtemps», a affirmé le chef de la CAQ.

Durant son arrêt à Thetford Mines, François Legault est allé rencontrer des résidents du Domaine Saint-Désiré.
La Presse canadienne/Mathieu Bélanger
Durant son arrêt à Thetford Mines, François Legault est allé rencontrer des résidents du Domaine Saint-Désiré.

THETFORD MINES, Qc — La Coalition avenir Québec y est allée mardi d'une série de promesses aux proches aidants.

De passage à Thetford Mines, le chef François Legault a avancé que pas moins de 1,6 million de Québécois assument ce rôle, certains sans même le savoir, et déchargent ainsi le réseau de la santé de milliers de personnes âgées et d'enfants handicapés.

Il s'est engagé à doubler leur crédit d'impôt jusqu'à concurrence de 2500 $ d'ici la fin d'un éventuel premier mandat caquiste et à injecter 15 millions $ par année pour reconduire le Fonds de soutien aux proches aidants dès 2021.

À voir aussi:

Le chef de la CAQ a aussi fait miroiter un peu de répit par le biais des maisons Gilles-Carle, où le proche aidé peut être confié aux soins de l'établissement. Il promet de soutenir la construction d'une vingtaine de ces maisons sur dix ans.

Accompagné notamment des candidats caquistes François Paradis et Marguerite Blais, M. Legault a aussi proposé la création d'un observatoire de la proche aidance, tel que recommandé par le Regroupement des aidants naturels du Québec, de même que l'adoption d'une première politique nationale à cet effet.

"On va le faire bien sûr en consultant les groupes communautaires, le Regroupement des aidants naturels du Québec, les spécialistes, les chercheurs", a-t-il énuméré mardi matin, avant de reprocher aux libéraux de ne pas en avoir fait assez pour proches aidants.

"Les mesures qu'on propose auraient dû être mises en place depuis longtemps", a-t-il enchaîné.

LIRE AUSSI:

📣 LES ÉLECTIONS SUR FACEBOOK
Vous ne voulez rien manquer de la campagne électorale?

Cliquez ici pour devenir membre de notre groupe
«Québec 2018: les élections provinciales»!