BIEN-ÊTRE
31/08/2018 10:27 EDT | Actualisé 31/08/2018 10:33 EDT

Tess Holliday envoie un message puissant en couverture de Cosmopolitan

«Si j'avais vu un corps comme le mien en une de ce magazine lorsque j'étais une jeune fille, cela aurait changé ma vie.»

Tess Holliday - le mannequin dit taille plus - est en couverture du magazine Cosmopolitan anglais, une première qui comble de joie le mannequin américain.

«Phew, I'm literally a COSMO GIRL!! Can't believe I'm saying that! 😭😭

Thank you @cosmopolitanuk & @farrahstorrfor this incredible opportunity 🙏🏻 If I saw a body like mine on this magazine when I was a young girl, it would have changed my life & hope this does that for some of y'all 💕 Issue hits stands 8/31! 🎉🎉🎉🎉Photo by the incredible @wattsupphoto#effyourbeautystandards»

« WOW, je suis devenue une fille Cosmo!! Je n'arrive pas à croire ce que je suis en train dire! Merci à @cosmopolitanuk & @farrahstorr pour cette incroyable opportunité 🙏🏻Si j'avais vu un corps comme le mien en une de ce magazine lorsque j'étais une jeune fille, cela aurait changé ma vie et j'espère que cela sera le cas pour certaines d'entre vous.»

Voici la couverture

En 2015, Tess est devenue la première mannequin de taille 22 à décrocher un contrat avec la prestigieuse agence MILK Management. Elle a lancé le mouvement #effyourbeautystandards, qui encourage les gens à s'aimer tels qu'ils sont. Sa page Instagram est suivie par plus de 1,6 million d'abonnés.

Cette fameuse couverture du Cosmopolitan britannique pour le mois d'octobre 2018 a déjà été saluée par de nombreux internautes qui félicitent le mannequin, mais aussi critiquée par certains de ses détracteurs qui l'accusent de faire la promotion de l'obésité - un sujet qu'elle combat avec force et persévérance.

En voici un qui regrette cette couverture en disant qu'elle cause autant de tort que lorsqu'on fait poser des mannequins taille zéro. L'auteur de ce message est Piers Morgan, un journaliste anglais.

Plus nombreux les messages qui félicitent Tess Holliday

«Combien de jeunes auraient profité de leur vie en sachant qu'elles sont belles comme elles sont, plutôt que de pleurer de ne pas ressembler à ce qu'elles devraient être..»

«Oui!!! Si j'avais vu plus de femmes comme moi en une des magazines quand je grandissais, ça ne m'aurait pas pris 25 ans et plus pour aimer mon corps. Merci Tess.»

Tess Holliday joue un rôle social fort, elle ne cesse de marteler que son corps est en santé et que la pression que les gens taille plus comme elle subissent est insupportable, en témoigne cette publication Instagram datant du mois de juin. Oui, elle est en santé! À 33 ans, le mannequin poursuit sa croisade contre les clichés et préjugés et pour l'acceptation de soi tel qu'on est.

À VOIR AUSSI