NOUVELLES
28/08/2018 12:36 EDT | Actualisé 31/08/2018 14:46 EDT

Une intervention musclée d'inspecteurs de la STM fait réagir sur Facebook

La vidéo a été soumise aux gestionnaires de l’équipe Sûreté et contrôle de la STM.

Une vidéo montrant une intervention musclée d'inspecteurs de la Société de transport de Montréal (STM) suscite de fortes réactions sur Facebook. On y aperçoit deux inspecteurs tenter de maîtriser un homme au sol alors qu'un autre s'impose devant une jeune femme qui gesticule vivement devant lui. La scène a été tournée à la station Guy-Concordia vendredi dernier.

L'homme aurait été intercepté après avoir utilisé un titre de transport ne lui appartenant pas. La vidéo ne montre toutefois pas ce qui a entraîné l'intervention et ce qui pourrait avoir envenimé la situation. La description de la vidéo affichée sur Facebook affirme que l'intervention des inspecteurs a presque mené à une perte de connaissance par étranglement pour l'homme.

Une enquête policière ayant été ouverte envers l'individu, la STM n'a pas souhaité commenter la situation. Amélie Régis, conseillère corporative aux affaires publiques à la STM, a toutefois fait valoir que, de manière générale, les inspecteurs de la STM «emploient la force selon le degré de collaboration et le comportement de la personne ainsi que selon des techniques sécuritaires».

Elle a par ailleurs indiqué que la vidéo avait été portée à l'attention des gestionnaires de l'équipe Sûreté et contrôle et qu'ils «pourront prendre des mesures s'ils le jugent nécessaire». Les inspecteurs impliqués font partie de cette équipe qui relève directement de la STM et est complémentaire à l'unité métro formée de policiers du SPVM.

Fortes réactions

En fin d'après-midi mardi, la vidéo avait été visionnée plus de 450 000 fois et suscité plus de 1 400 commentaires.

Si plusieurs dénoncent l'utilisation d'une force qu'ils considèrent excessive pour un cas de titre de transport impayé, d'autres font valoir qu'il est pour le moment difficile d'avoir une idée précise de ce qui a mené à cette escalade et notent que les individus impliqués ne semblaient pas vouloir coopérer.

Le HuffPost Canada a discuté avec l'homme qui a capté les images. Trois ou quatre autres personnes ont filmé la scène selon lui, et plusieurs passants l'ont observée. Il dit ne pas avoir paniqué en filmant la scène, mais s'être inquiété pour l'homme.

«Plusieurs personnes m'ont écrit à la suite de ma publication sur Facebook, a-t-il souligné. En me disant "c'est arrivé à ma fille" ou "c'est arrivé à un ami"».

«C'est une chose d'en entendre parler et on le voit plus aux États-Unis, a-t-il raconté. Mais de le voir devant vous, vous vous demandez ce qui se passe. Tout ça pour un billet.» «Nous sommes au Canada. C'est ridicule que quelque chose comme ça arrive.»

Avec la collaboration du HuffPost Canada.