Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Québec solidaire investirait 7,6 milliards $ de plus en transport collectif

Le Québec entrerait ainsi dans «le chantier le plus important depuis la Révolution tranquille».

Après avoir dévoilé la première portion de son cadre financier lundi, Québec solidaire ventile maintenant les dépenses associées à ses engagements électoraux.

Québec solidaire avait déjà fait connaître sa promesse de réduire de moitié le prix du transport en commun, mais il révèle maintenant qu'il engagerait des investissements supplémentaires de 7,6 milliards $ dans ses infrastructures.

Il calcule qu'avec les sommes déjà prévues au Plan québécois des infrastructures, les 13,3 milliards $ consacrés au transport collectif financeraient "le chantier le plus important depuis la Révolution tranquille", générateur de 300 000 nouveaux emplois d'ici 2030.

Manon Massé avance que les automobilistes délaisseraient alors massivement le volant.

"Toutes les études nous disent que ce qui fait que, pour le moment, les gens n'utilisent pas de façon importante le transport collectif, c'est qu'ils sentent qu'ils sont mal desservis", a-t-elle fait valoir.

Il manque d'autobus, de fréquence, de constance. Quand une ligne de métro s'arrête quelques fois par semaine, ça décourage les gens.Manon Massé

Ainsi, le parti affirme pouvoir réduire de 95 pour cent les émissions de gaz à effet de serre d'ici 2050 par rapport à leur niveau de 1990.

La campagne électorale en images

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.