NOUVELLES
28/08/2018 12:42 EDT | Actualisé 28/08/2018 12:48 EDT

Un garçon de 9 ans se serait suicidé après avoir été intimidé pour avoir révélé son homosexualité

Jamel Myles se serait enlevé la vie quatre jours après avoir révélé qu'il était gai, selon les autorités.

Une mère de Denver, au Colorado, est en deuil de son fils de 9 ans, qui s'est enlevé la vie jeudi après qu'il eut supposément été victime d'intimidation à l'école.

Jamel Myles a confié à sa mère, Leia Pierce, qu'il était gai cet été, selon ce que la mère a raconté à la station KDVR TV.

«Et il avait l'air si apeuré quand il me l'a révélé. Il était comme, "Maman, je suis gai"», s'est-elle rappelé. «Et je me suis dit qu'il jouait, alors j'ai regardé à l'arrière parce que je conduisais, et il était en boule, si effrayé. Et je lui dis: "je t'aime toujours".»

La réaction de sa mère a apparemment rendu Jamel assez confortable pour le révéler à ses camarades de classe quand l'année scolaire a débuté, le 20 août dernier.

«Il est allé à l'école et a dit qu'il allait dire qu'il était gai parce qu'il est fier de lui-même», a relaté Mme Pierce.

Mon fils a raconté à ma fille aînée que les gamins à l'école lui avait dit de se tuer. Je suis triste qu'il ne soit pas venu vers moi pour me le dire.Leia Pierce

Mais le sentiment positif de Jamel s'est transformé après que certains enfants de l'école primaire Joe Shoemaker lui auraient dit de se tuer, selon sa mère.

«Quatre jours, c'est tout ce que ça a pris à l'école. Je peux m'imaginer ce qu'il lui ont dit», a avancé Mme Pierce en entrevue à KDVR. «Mon fils a raconté à ma fille aînée que les gamins à l'école lui avait dit de se tuer. Je suis triste qu'il ne soit pas venu vers moi pour me le dire.»

Jeudi soir, Mme Pierce a trouvé le corps inanimé de son fils et a essayé de le réanimer, sans succès. Jamel est mort par suicide à 23h17, selon un rapport du coroner de Denver, obtenu par la station KUSA.

Une équipe de conseillers en gestion de crise a rencontré les élèves, les enseignants et les employés de l'école de Jamel, lundi. La directrice Christine Fleming a aussi écrit des lettres aux familles à propos de la tragédie et a ouvert une salle de classe pour que les parents puissent venir discuter de l'incident avec les autorités scolaires.

Un garçon de 9 ans se serait suicidé après avoir été intimidé pour avoir révélé son

Pendant ce temps, Mme Pierce fait son deuil de son enfant, qui dit-elle était si attentionné que lorsqu'il cuisinait, il séparait les jaunes et les blancs d'oeufs à cause de l'allergie de sa maman aux jaunes d'oeufs.

«Il m'avait dit: "maman, je veux être une célébrité de YouTube pour que je puisse t'acheter une nouvelle maison"», a raconté Mme Pierce au Denver Post lundi. «Il était si gentil.»

Elle planifie honorer la mémoire de Jamel en parlant des effets de l'intimidation.

Êtes-vous dans une situation de crise? Besoin d'aide? Si vous êtes au Canada, trouvez des références web et des lignes téléphoniques ouvertes 24h par jour dans votre province en cliquant sur ce lien.

Ce texte initialement publié sur le HuffPost États-Unis a été traduit de l'anglais.