BIEN-ÊTRE
27/08/2018 09:28 EDT | Actualisé 27/08/2018 09:35 EDT

Cette comparaison entre un bébé et un avion par Serena Williams parlera aux parents

Trouver du temps pour soi n'est pas toujours facile quand on devient papa ou maman...

Instagram @serenawilliams
Cette comparaison entre un bébé et un avion par Serena Williams risque de parler à beaucoup de mamans

Devenir parent n'a rien de facile. Et Serena Williams l'a bien en tête. Maman d'une petite fille de 11 mois, dénommée Alexis Olympia, la célèbre joueuse de tennis a visiblement conscience que son ordre des priorités a changé depuis la naissance de son enfant. Un constat sur lequel elle s'est exprimée, lors d'une conférence, à New York, le 21 août dernier.

Elle en a notamment profité pour évoquer l'un des conseils qu'elle a reçus de la part de son coach, Mackie Shilstone, pour qu'elle prenne le temps de penser à nouveau à elle.

"Il m'a dit qu'un bébé c'était comme un avion. Quand vous êtes dans l'avion, les gens vous disent de mettre votre masque à oxygène avant d'aider la personne à côté de vous. J'ai réalisé que je ne mettais jamais mon masque la première. J'étais systématiquement en train de mettre celui de ma fille d'abord. C'est une chose qu'il est difficile de changer. J'apprends encore", a raconté la sportive de 36 ans.

Même si la comparaison en question n'est peut-être pas la chose la plus réconfortante, elle a visiblement fonctionné avec elle. "Je me suis rendu compte que je devais prendre du temps pour moi, même si je ne le voulais pas", a-t-elle expliqué après avoir passé plus d'un mois sans se faire de manucure. C'est une raison suffisante pour partager le conseil de son entraîneur aux autres femmes. Son but? Les aider dans la maternité.

"À toutes les mères"

Serena Williams exprime régulièrement son soutien aux jeunes mamans. Par exemple, lors de la dernière édition de Rolland Garros, elle était apparue dans une élégante tenue noire de "super-héroïne", la même qui est aujourd'hui vivement critiquée par les organisateurs du tournoi. Sur le moment, elle l'avait notamment dédiée à toutes "les mères qui ont eu une grossesse difficile et qui ont dû revenir avec la niaque", comme le rappelle Le HuffPost américain.

Même son de cloche, plus récemment. Au mois de juillet, à l'occasion du tournoi de Wimbledon, Serena Williams avait réussi à se hisser jusqu'en finale. Malgré son échec face à l'Allemande Angélique Kerber, la joueuse américaine avait alors adressé un message similaire: "À toutes les mères, je l'ai fait pour vous. J'ai fait de mon mieux."

Ce texte a été publié originalement dans le HuffPost France.

À VOIR AUSSI