POLITIQUE
25/08/2018 09:46 EDT | Actualisé 25/08/2018 09:46 EDT

Gertrude Bourdon s'est sentie attaquée et «piégée» par la CAQ

Des textos entre la CAQ et la candidate ont été dévoilés ce matin.

FOTOimage

La candidate vedette des libéraux, Gertrude Bourdon, dit s'être sentie «piégée» par la Coalition avenir Québec (CAQ) et demande aux citoyens de se mettre à sa place.

Gertrude Bourdon a dû se défendre samedi matin après que La Presse eut révélé une série de textos entre la CAQ et elle.

Rappelons que le parti de François Legault avait annoncé la semaine dernière la candidature de Mme Bourdon, une administratrice chevronnée du réseau de la santé, mais que cette dernière a finalement fait le saut avec le Parti libéral de manière officielle vendredi.

Or, on apprend qu'un haut responsable caquiste avait écrit à Mme Bourdon avant qu'elle ne rencontre M. Legault pour confirmer sa candidature, en indiquant qu'ils allaient faire l'histoire ensemble, selon ses propres mots.

Mme Bourdon avait alors répondu: «je le crois.» Cependant, elle a plutôt rencontré M. Legault pour lui dire qu'elle ne se joindrait pas à son équipe.

En conférence de presse au côté de Philippe Couillard, samedi, à Québec, Mme Bourdon a d'abord condamné la divulgation de ces échanges.

Elle a affirmé qu'elle se sentait attaquée comme citoyenne et piégée, ce qui est contraire à la démocratie, a-t-elle poursuivi.

À voir aussi: