NOUVELLES
20/08/2018 13:02 EDT | Actualisé 20/08/2018 13:02 EDT

Santé Canada met en garde les étudiants universitaires et collégiaux concernant les opioïdes

Gardez vos verres à l'oeil, même si c'est de l'eau.

Charles Wollertz via Getty Images

La crise des opioïdes qui sévit actuellement a incité Santé Canada à mettre en garde les étudiants, en cette période de rentrée universitaire et collégiale au pays, face aux dangers associés à la consommation de drogues et d'alcool.

Santé Canada note que si la majorité des étudiants ont sans doute déjà entendu parler des risques liés à la consommation excessive d'alcool, ils peuvent être moins au courant de ceux associés à la consommation de drogues, notamment des opioïdes.

Alors que la rentrée est souvent une période où les fêtes sont nombreuses pour les étudiants postsecondaires, l'agence rappelle que toute drogue illicite peut contenir d'autres substances dangereuses, telles que du fentanyl et du carfentanil, qui peuvent entraîner une surdose et même la mort.

À lire aussi sur le HuffPost Québec:

Le gouvernement fédéral ne décriminalisera pas d'autres drogues que le cannabis
Québec débloque des fonds pour prévenir les surdoses d'opioïdes
Crise du fentanyl: enquête sur ses ravages à Montréal

Santé Canada suggère de surveiller son verre en tout temps et de ne pas accepter de consommation d'un étranger, même s'il ne s'agit que d'un verre d'eau.

On rappelle qu'il n'est pas recommandé de mélanger une drogue avec d'autres ou avec de l'alcool et d'en consommer seul. Par ailleurs, ceux qui souhaitent consommer et qui comptent sur une trousse d'analyse pour vérifier ce que leur produit contient doivent être conscients que ces trousses comportent des limites quant à la détection des substances dangereuses.

Santé Canada souligne qu'environ 4000 décès apparemment liés aux opioïdes ont été répertoriés au Canada en 2017, comparativement à 3000 l'année précédente.

————

Les signes d'une surdose d'opioïdes

  • Difficulté à rester éveillé, à marcher ou à parler;
  • Pupilles très petites;Peau froide et moite;
  • Respiration lente et faible;
  • Bruits de suffocation;
  • Somnolence extrême ou incapacité à se réveiller.

Source: Santé Canada