DIVERTISSEMENT
15/08/2018 09:35 EDT | Actualisé 15/08/2018 09:52 EDT

Vingt ans après sa création, «Notre Dame de Paris» renaît au Grand Théâtre de Québec

Plus de 75 000 billets ont déjà été vendus pour cette tournée...

Alessandro Dobici

Vingt ans après sa création, la comédie musicale Notre Dame de Paris n'a rien perdu de son pouvoir d'attraction et de sa magie. Il y avait foule hier soir sur le tapis rouge devant le Grand Théâtre de Québec, où se déroulait la première médiatique de cette nouvelle tournée québécoise.

Depuis sa création en 1998, le spectacle phénomène inspiré par le célèbre roman de Victor Hugo n'a jamais cessé de tourner et se réinvente constamment, après avoir visité une vingtaine de pays en plus d'avoir été joué en huit langues. Plus de 11 millions de spectateurs ont vu Notre Dame de Paris jusqu'à maintenant.

Galerie photo«Notre Dame de Paris» au Grand Théâtre de Québec Voyez les images

Un tapis rouge plein d'émotions

C'est à Québec que la nouvelle tournée québécoise, qui célèbre ses 20 ans, a pris son envol. Sur le tapis rouge, hier soir, ses créateurs Richard Cocciante et Luc Plamondon étaient tout sourire. Tous deux se remémoraient la première représentation officielle, le 16 septembre 1998, à Paris. «Dès le premier soir, on savait qu'on avait un grand succès entre les mains», racontait Luc Plamondon, visiblement ému par cet anniversaire.

Un succès qui ne s'est pas essoufflé au fil des tournées, que ce soit au Québec, à Londres, à Las Vegas ou en Corée. «C'est une pièce intemporelle qui traverse aussi les cultures, sans jamais être modifiée», a poursuivi Luc Plamondon.

D'anciens interprètes étaient aussi présents et fébriles à l'idée de revoir le spectacle. C'est le cas de Jean Ravel, qui a joué Phoebus de 1999 à 2003. «C'est le plus beau moment de ma carrière», a-t-il lancé.

Une nouvelle distribution

Pour cette refonte qui s'amorce en sol québécois, de nouveaux chanteurs et acteurs provenant de nationalités différentes ont joint les rangs de la pièce. Deux distributions joueront en alternance : Elhaida Dani et Hiba Tawaji (Esmeralda), Matt Laurent et Angelo Del Vecchio (Quasimodo), Robert Marien et Daniel Lavoie (Frollo), Flo Carli et Richard Charest (Gringoire), Idesse et Valérie Carpentier (Fleur-de-Lys), Yvan Pednault et Martin Giroux (Phoebus), Gardy Fury et Jay (Clopin).

Le succès se poursuit

Et c'est une version des plus grandioses, mise en scène par Gilles Maheu, qui est offerte pour cet anniversaire. Bien peaufinée, spectaculaire et travaillée, elle permet à chaque interprète de prendre sa place et de faire oublier l'ancienne distribution. Daniel Lavoie, qui est le seul interprète original à reprendre son rôle, interprète un Frollo avec aplomb. Tandis que la chanteuse libanaise Hiba Tawaji joue une Esmeralda douce et sensuelle. Le public a aussi apprécié la voix puissante du nouveau Quasimodo, en plus des acrobaties surprenantes de la troupe des sans-papiers.

En tournée

Notre Dame de Paris a déjà vendu plus de 75 000 billets pour cette tournée. Après Québec (jusqu'au 26 août), la tournée prendra la route de Trois-Rivières (du 29 août au 1er septembre), avant de se rendre à Montréal (du 5 au 30 septembre), Sherbrooke (du 11 au 13 octobre) et Ottawa (du 16 au 20 octobre). Pour connaître les dates de représentations, cliquez ici.