NOUVELLES
15/08/2018 15:56 EDT | Actualisé 15/08/2018 15:56 EDT

Incendies de forêt: la Colombie-Britannique décrète l'état d'urgence provincial

En raison des centaines d'incendies de forêt qui font présentement rage.

Photo PC - Jason Franson
La fumée était même visible mercredi dans les rues de Edmonton en Alberta.

VICTORIA — Le gouvernement de la Colombie-Britannique a décrété l'état d'urgence provincial, mercredi, en raison des centaines d'incendies de forêt qui font présentement rage dans la province.

L'état d'urgence demeurera en vigueur pendant 14 jours, mais pourra être prolongé ou levé si nécessaire.

Le ministre britanno-colombien de la Sécurité publique, Mike Farnworth, a déclaré que la mesure s'appliquait à l'ensemble de la province et assurait une utilisation coordonnée des ressources fédérales, provinciales et locales.

M. Farnworth a déclaré l'état d'urgence à la suite des recommandations de représentants du service de lutte contre les incendies de forêt de la Colombie-Britannique et du service de gestion des urgences.

Selon le gouvernement britanno-colombien, il y avait 566 incendies de forêt actifs mardi dans la province. Quelque 1500 propriétés et 3000 personnes faisaient l'objet d'un ordre d'évacuation.

Le service de lutte contre les incendies de forêt a révélé que plus de 1800 brasiers avaient été enregistrés depuis le début de la saison le 1er avril, brûlant près de 3800 kilomètres carrés de terres boisées.

Mike Farnworth a précisé avoir décrété l'état d'urgence provincial afin de protéger la population.

«Alors que le nombre d'incendies de forêt est appelé à augmenter, il s'agit d'une démarche proactive dans notre lutte contre les incendies de forêt afin de nous assurer que la Colombie-Britannique a accès à toutes les ressources nécessaires», a expliqué le ministre, qui est également le procureur général de la province, dans un communiqué de presse.

Ottawa a approuvé le déploiement de 200 soldats des Forces armées canadiennes pour prêter main-forte aux pompiers. Le gouvernement britanno-colombien a précisé que ces troupes devraient arriver au cours des prochains jours.

Par ailleurs, la fumée dégagée par les nombreux incendies de forêt en Colombie-Britannique continue à obscurcir le ciel de l'Alberta.

La visibilité à Edmonton et à Calgary était très limitée mercredi matin, forçant les automobilistes à allumer leurs phares.

Environnement Canada a prévenu que la qualité de l'air serait faible pour une bonne partie des Prairies mercredi et que la situation avait peu de chance de s'améliorer d'ici la fin de la semaine.