BIEN-ÊTRE
15/08/2018 15:45 EDT | Actualisé 15/08/2018 15:45 EDT

Le Festival de la poutine de Drummondville 2018 s'adresse à un public de 7 à 77 ans

Même ceux qui croient que la poutine a été inventée à Warwick y trouveront leur compte! 😉

Avouez que vous avez l'eau à la bouche?
Courtoisie Festival de la poutine
Avouez que vous avez l'eau à la bouche?

L'une des plus grandes célébrations de l'un des mets typiquement québécois se déroulera du 23 au 25 août prochain. Pour une 11e année de suite, le groupe Les Trois Accords convie les amateurs de poutine et de musique au Festival de la poutine de Drummondville.

Mais comme le rappelle Charles Dubreuil, batteur du groupe et responsable de la programmation de l'évènement, pas question de ramener à l'avant-plan l'éternel débat sur le lieu de naissance de la poutine.

«C'est vraiment une célébration du mets. Les gens de Warwick sont les bienvenus», a-t-il mentionné à la blague en parlant du village qui revendique aussi l'invention de la poutine.

Le festival de la poutine offrira une programmation musicale très variée en 2018 avec entre autres Robert Charlebois, Hubert Lenoir, 2Frères, Marjo, Lisa Leblanc et Dead Obies.

Festival de la poutine

«Des fois on a une programmation qui s'adresse à un public un peu plus jeune, des fois à un public un peu plus vieux. Cette année, c'est comme une programmation hybride. [...] Ça reste le meilleur party pour le prix au Québec», a décrit Dubreuil dans une entrevue téléphonique avec le HuffPost Québec.

Outre les volets musical et restauration, le Festival de la poutine ramène sa zone familiale avec des jeux gonflables, des clowns et des maquilleurs pour les enfants. Il y aura aussi une rampe de skateboard pour les adeptes de ce sport, un peu comme au Vans Warped Tour, compare Dubreuil. Il y aura des activités pour les adultes avec des jeux géants et un mur d'escalade.

10 poutiniers visent le titre

Le public du festival aura encore une fois la tâche de déterminer la meilleure poutine.

Dix différents «poutiniers» ont été invités à participer à la compétition de cette année. Ils sont d'ailleurs méticuleusement choisis par Pierre-Luc Boisvert, bassiste des Trois Accords.

En 2018, le Canadien (Notre-Dame-du-Bon-Conseil) tentera de conserver la Fourchette d'or décrochée l'an dernier.

Mais il aura de féroces compétiteurs avec le Gras Dur (Montréal), le Resto Belgo (Saint-Jean-sur-Richelieu), Greg's Shack (Bromont), le Poutine fest (Grenville), le Camion Voltigeurs (Sainte-Thérèse), le Shack 79 (Drummondville), le Dindon du Québec (Saint-Jude), le Lampron Highland Grill (Warwick) et le Burger Shop (Beauharnois).

Facebook/Festival de la poutine
Le Canadien pourra-t-il l'emporter deux ans de suite?

«On voit les tendances très tôt dans l'évènement, souligne Charles Dubreuil. Quand le monde se met à triper sur une poutine, je ne sais pas pourquoi, mais on voit très tôt ceux qui ont des chances de gagner.»

Le public pourra voter sur place pour la Fourchette d'or ou par le biais des médias sociaux du festival.

Du côté bouffe, il y aura une nouveauté. Le festival a invité le chef Antoine Sicotte, alias le Cuisinier rebelle. Ce dernier donnera une clinique de cuisine sur la poutine. Les festivaliers pourront donc le voir à l'oeuvre et bénéficier de ses judicieux conseils. Le tout aura lieu le samedi 25 août à 17h.

«C'est un volet que nous tentons de développer. L'année prochaine, ça devrait prendre encore plus de volume. Nous voulons faire un genre de "classe de maître" le samedi. C'est un peu comme les émissions de barbecue et de voyage, mais en direct avec les gens», a expliqué Charles Dubreuil en ajoutant que le tout se déroulera dans une ambiance de 5 à 7.

Le Festival de la poutine s'attend encore une fois à recevoir entre 25 000 et 35 000 festivaliers cette année au Centre Marcel-Dionne. Pour plus d'informations et pour acheter des billets, c'est par ici.