POLITIQUE
07/08/2018 12:52 EDT | Actualisé 07/08/2018 12:52 EDT

Éric Duhaime prend ses distances de «Québec Fier»

L'animateur veut «éviter toute confusion» à quelques semaines de l'élection.

FACEBOOK ÉRIC DUHAIME/FRANÇOIS COUTURE

Après avoir encensé «Québec Fier», l'animateur Éric Duhaime a annoncé sur Facebook lundi soir qu'il prenait ses distances du groupe anti-libéral «afin d'éviter toute confusion».

«Québec Fier» s'inspire du mouvement «Ontario Proud» qui a aidé à faire élire le premier ministre conservateur Doug Ford dans la province voisine. Pour l'instant, les actions du groupe au Québec se limitent essentielles à des mèmes et des vidéos pour dénoncer des politiques des libéraux provinciaux et fédéraux.

Pas plus tard que la semaine dernière, M. Duhaime défendait le groupe, qu'il estimait être une «réplique à la démagogie syndicale» qu'il dénonce depuis des années. Il aidait Jean Philippe Fournier, un ancien candidat conservateur, à trouver des sujets pour alimenter le groupe Facebook et partageait certaines publications qu'il trouvait intéressantes.

«Jamais il n'a été question que Québec Fier viole les lois québécoises ou tente de décider des résultats de la prochaine élection, se défend M. Duhaime. Cette page Facebook dénonce simplement les politiques interventionnistes qui, selon plusieurs d'entre nous, font décliner le Québec depuis quelques décennies. Elle n'est aucunement à la solde d'un parti politique.»

«Cela étant dit, afin d'éviter toute confusion et de rassurer ceux qui voient la paille dans l'œil de la droite québécoise mais ignorent les actes illégaux et immoraux des syndicats, je vais cesser de proposer des sujets à JP. Je lui souhaite la meilleure des chances pour la suite des choses et partagerai certains de ses posts quand je les approuve.»

Il continue en disant qu'il ne veut «surtout pas donner l'impression» qu'il agit comme les leaders syndicaux qu'il dénonce depuis belle lurette.