DIVERTISSEMENT
06/08/2018 06:09 EDT | Actualisé 06/08/2018 06:24 EDT

Véronique Cloutier se confie sur son départ de Rythme FM et le défi de remplacer Éric Salvail

«L’annoncer à mes collègues et mes patrons, c’est la chose que j’ai trouvée le plus difficile...»

Karine Dufour via Radio-Canada

De passage sur le plateau de l'émission Le beau dimanche, Véronique Cloutier est revenue sur sa décision de quitter Rythme FM pour prendre les commandes de l'émission Les Fantastiques sur les ondes de Rouge, laquelle prendra le nom de Véronique et les Fantastiquesà compter du 27 août, à 16 h.

L'animatrice a d'abord confirmé à Jean-Philippe Wauthier et Rebecca Makonnen qu'elle serait bien présente en studio aux côtés de ses nouveaux collègues, elle qui effectuait ses interventions radiophoniques depuis le confort de sa maison depuis la naissance de son troisième enfant.

Une dynamique à laquelle elle s'est d'ailleurs vite adaptée. «J'y ai un peu pris goût, j'avoue. Je suis devenue princesse gâtée», a-t-elle confié.

«Avec mon arrivée à Rouge, je vais retourner en studio, parce que je travaille en gang et Les Fantastiques, c'est une équipe de collaborateurs en rotation [...] J'aime cette énergie-là. Ça m'a beaucoup manqué.»

Chausser les souliers d'Éric Salvail

Questionnée à savoir si reprendre le concept ainsi que la place derrière le micro d'Éric Salvail la stressait, Véronique Cloutier a affirmé qu'elle n'y pensait pas trop, car elle «ne voit pas ça comme remplacer Éric».

«Je ne veux pas avoir l'air prétentieuse, mais ça fait quand même 22 ans que je fais de la radio, a-t-elle expliqué. Je ne peux pas dire que c'est quelque chose qui me stresse. À partir du moment où tu fais de la radio, tu prends toujours la place de quelqu'un d'autre.»

«C'est le même concept, c'est le même format, et c'est justement ça qui m'intéressait [...] La radio musicale est un format assez rigide. Il y a peu de place pour la flexibilité et le changement. Je trouve que c'est déjà une évolution qu'on puisse parler plus longtemps, qu'il y ait un peu moins de musique.»

Comment tu veux réinventer ça sans avoir l'air d'avoir copié ou de t'en être fortement inspiré? J'aimais mieux faire: «Oui, c'est le même show». Les gens qui aimaient ça vont trouver leurs repères.

La suite logique

Après avoir passé 14 ans à Rythme FM, retourner à Rouge - elle avait été l'une des animatrices-vedettes de la station lorsqu'elle portait le nom Rock Détente - a évidemment été quelque peu difficile pour la principale intéressée.

«Je m'attache aux gens avec lesquels je travaille, et je suis très loyale, a expliqué Véronique Cloutier. J'ai travaillé 14 ans à Rythme FM avec tout mon cœur et toute ma sincérité. Par contre, ça faisait deux ans que j'étais seulement chroniqueuse. On dirait que la cassure s'est faite lentement. Je n'ai pas dû arracher le pansement d'un coup.»

«L'annoncer à mes collègues et mes patrons, c'est la chose que j'ai trouvée le plus difficile», conclut-elle.

En plus de la radio, Véronique Cloutier ne chômera pas au cours des prochains mois, elle qui, notamment, animera pour la première fois en solo un gala d'humour dans le cadre de ComediHa!, le 16 août prochain.

À la télévision, l'animatrice sera de retour à la barre de l'émission 1res fois cet hiver, en plus de célébrer les 20 ans de La fureur avec une émission spéciale de 90 minutes, qui sera diffusée en direct, sur les ondes de Radio-Canada, le 5 janvier 2019.