Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Sondage Léger: beaucoup de Canadiens ne savent pas nager

Les cours de nage doivent-ils être obligatoires à l'école?
Près d'un Canadien sur cinq admet ne pas savoir nager.
Près d'un Canadien sur cinq admet ne pas savoir nager.

Une série de noyades en juillet au Québec et en Ontario a multiplié les appels à la prudence, mais aussi à des cours de natation obligatoires, intégrés à même le programme scolaire. Et la conversation a lieu d'être. Selon les résultats d'un récent sondage Léger, près d'un Canadien sur cinq (18%) ne sait pas nager.

Le Québec fait toutefois meilleure figure que le Manitoba et la Saskatchewan, où 32% de la population admet ne pas savoir nager.

Quelque 17% de la population québécoise admet néanmoins qu'elle serait incapable de se tirer d'affaires si elle tombait à l'eau. La Belle Province a donc encore des croûtes à manger pour rattraper les provinces de l'Atlantique, où 88% de la population sait nager.

Des améliorations

Le sondage laisse croire que les choses vont en s'améliorant avec les générations. Alors qu'un baby-boomer sur quatre ne sait pas nager (24%), ce chiffre chute à 15% chez les milléniaux et la génération X.

Ce sondage Léger a été réalisé du 15 au 18 juillet 2018 auprès de 1527 Canadiens et 1004 Américains représentatifs. La marge d'erreur est de 2,5% et 3,1%.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.