NOUVELLES
05/08/2018 15:18 EDT | Actualisé 05/08/2018 16:06 EDT

Rebecca Marino s'incline devant Qiang Wang aux qualifications à la Coupe Rogers

Marino, 27 ans, est de retour sur les courts après une absence de cinq ans alors qu'elle a dû lutter contre une dépression.

FOTOimage

Les espoirs de la Canadienne Rebecca Marino de se tailler une place au tableau principal de la Coupe Rogers se sont éteints dimanche après-midi au stade IGA.

Dans un match de deuxième tour des qualifications disputé sur le court Banque nationale, la Chinoise Qiang Wang a éliminé Marino en deux manches de 7-5, 6-4 en 1 h 24 minutes.

Marino, 310e joueuse mondiale, et Wang ont été intraitables au service pendant la première manche au point de ne concéder aucune chance de bris jusqu'au 11e jeu.

Wang, cinquième tête de série des qualifications et détentrice du 53e rang au classement de la WTA, a créé la première ouverture du match en se donnant deux balles de bris, aidée par la troisième double faute du match de la Canadienne.

Marino a sauvé la première mais Wang a converti la seconde pour prendre l'avance 6-5. Elle a consolidé le bris au jeu suivant pour boucler la première manche après 42 minutes d'action.

Au deuxième set, Wang, au 3e jeu, et Marino, trois jeux plus tard, ont toutes deux eu deux balles de bris qu'elles n'ont toutefois pas réussi à exploiter. Dans le cas de Marino, ce furent ses deux seules occasions du match de briser le service de la Chinoise.

Une deuxième opportunité s'est présentée à Wang lors du septième de jeu alors qu'elle a pris une avance de 15-40. Après un as de Marino, Wang a réussi le bris dont elle avait besoin pour prendre l'avance, qu'elle a su protéger pour assurer sa place dans le tableau principal.

Marino, âgée de 27 ans, est de retour sur les courts après une absence de cinq ans alors qu'elle a dû lutter contre une dépression. Classée aussi haut qu'au 38e échelon, en 2011, Marino avait reçu une invitation de Tennis Canada pour participer au volet de qualifications de la Coupe Rogers.

Au premier tour samedi, elle a causé une surprise en défaisant la 69e joueuse mondiale, Vera Lapko, du Belarus, 3-6, 6-3, 6-3.

Plus tard dimanche, la Lavalloise Leylah Annie Fernandez, âgée de seulement 15 ans, tentera de devenir la quatrième canadienne à faire partie du tableau principal alors qu'elle croisera le fer avec la Britannique Katie Boulter, 122e au monde.

Si elle l'emporte, elle rejoindra les Québécoises Eugenie Bouchard et Françoise Abanda et l'Ontarienne Carol Zhao. Samedi, elle a défait la Polonaise Alicja Rosolska 6-3, 6-2.

Fernandez s'est mise en évidence plus tôt cette année en atteignant les demi-finales du volet junior des Internationaux de France.

Dans d'autres matchs des qualifications, la Roumaine Monica Niculescu, la Russe Sofya Zhuk et l'Américaine Christina McHale et ont mérité leurs laissez-passer pour le tableau principal.

Match amical entre les joueuses de tennis et les joueurs de l'Impact dans le cadre de la Coupe Rogers