NOUVELLES
05/08/2018 18:50 EDT | Actualisé 07/08/2018 15:32 EDT

L'Arabie saoudite expulse l'ambassadeur du Canada pour «ingérence»

Le royaume d'Arabie saoudite «n'acceptera pas d'ingérence dans ses affaires intérieures».

Derek Brumby via Getty Images

Les relations diplomatiques entre le Canada et l'Arabie saoudite se sont considérablement refroidies dimanche à la suite de l'annonce par le ministre saoudien des Affaires étrangères du rappel de son ambassadeur à Ottawa.

Selon une déclaration du ministère diffusée sur les réseaux sociaux, l'ambassadeur canadien en Arabie saoudite a été déclaré "persona non grata" et il dispose de 24 heures pour quitter le pays.

Riyad a aussi annoncé un gel des échanges commerciaux entre les deux pays.

Le gouvernement saoudien dit rejeter "catégoriquement l'ingérence d'autres États dans (ses) affaires intérieures".

Vendredi, le gouvernement canadien avait déclaré être "gravement préoccupé" par les nombreuses arrestations de militantes des droits des femmes effectuées par les autorités saoudiennes. Ottawa avait notamment cité le cas de Samar Badawi, la soeur du blogueur emprisonné Raif Badawi.

La veille, la ministre des Affaires étrangères Chrystia Freeland avait écrit sur Twitter qu'elle était "très alarmée d'apprendre l'emprisonnement de Samar Badawi, la s?ur de Raif Badawi, en Arabie Saoudite. Le Canada appuie la famille Badawi dans cette difficile épreuve, et nous continuons de fortement appeler à la libération de Raif et Samar Badawi".