DIVERTISSEMENT
05/08/2018 20:05 EDT | Actualisé 05/08/2018 20:05 EDT

Demi Lovato aborde sa surdose pour la première fois

«J’aimerais remercier Dieu de m’avoir gardée vivante et en santé.»

Danny Moloshok / Reuters

La chanteuse Demi Lovato aborde sa surdose pour la première fois.

Elle a expliqué sur Instagram avoir toujours «fait preuve de transparence» avec sa dépendance. «J'ai appris que la maladie n'est pas quelque chose qui disparaît ou s'efface avec le temps. C'est quelque chose que je dois continuer à combattre et que je n'ai pas encore fini», a-t-elle écrit.

«J'aimerais remercier Dieu de m'avoir gardée vivante et en santé», a-t-elle poursuivi. Lovato a ensuite remercié ses admirateurs pour leur amour et leur soutien. «Je veux remercier ma famille, mon équipe et le personnel du centre médical Cedars-Sinaï qui ont été à mes côtés pendant tout ce temps. Sans eux, je ne serai pas là pour vous écrire cette lettre. J'ai maintenant besoin de temps pour me soigner, me concentrer sur ma sobriété, afin de revenir sur le chemin de la guérison.»

A post shared by Demi Lovato (@ddlovato) on

«L'amour que vous m'avez tous montré ne sera jamais oublié et j'ai hâte au jour où je pourrai dire que j'ai passé à travers. Je vais continuer à me battre», a-t-elle conclu.

Lovato a été hospitalisée à la suite d'une surdose. Selon TMZ, elle a dû être traitée à la naloxone, un médicament injecté par voie nasale souvent utilisé lors de surdose d'opioïdes comme l'héroïne et le fentanyl. Elle aurait fait son overdose à sa maison à Hollywood Hills avait d'être transportée dans un hôpital de Los Angeles. Elle était inconsciente à l'arrivée des ambulanciers.

Le mois dernier, la chanteuse avait révélé avoir rechuté après six ans de sobriété. Elle avait alors soutenu souffrir de dépendance à l'alcool, la cocaïne et l'oxycontin, un opioïde.

Elle avait sorti une nouvelle chanson intitulée Sober où elle s'excusait de ne plus être sobre.