DIVERTISSEMENT
04/08/2018 03:44 EDT | Actualisé 05/08/2018 08:02 EDT

Osheaga 2018: Travis Scott rachète un peu son retard d'une heure

Plusieurs festivaliers ont toutefois quitté l'île Notre-Dame avec un goût amer vendredi soir.

Paméla Lajeunesse

MONTRÉAL – Le rappeur Travis Scott a fait veiller les festivaliers d'Osheaga plus tard vendredi... et probablement quelques résidents de Saint-Lambert aussi.

Tête d'affiche de la première journée du festival, le conjoint de Kylie Jenner - qui l'a d'ailleurs accompagné à Montréal - a commencé sa prestation avec plus d'une heure de retard.

La raison? Un problème aux douanes. Travis Scott arrivait de Chicago où il s'était produit au festival Lollapalooza, jeudi.

Plusieurs personnes ont décidé de rentrer à la maison au lieu d'attendre, mais les fans invétérés du Texan l'ont attendu... jusqu'à 23h02, alors que le site du parc Jean-Drapeau ferme à 23h habituellement. Scott était censé monter sur scène à 21h45.

À voir aussi sur Osheaga:

Une foule compacte était encore massée près de la scène de la Rivière pour voir celui qui avait lancé plus tôt dans la journée Astroworld, son troisième album studio.

Travis Scott a entamé sa performance comme si de rien n'était avec son DJ perché à plus de 12 pieds dans les airs sur une structure avec deux écrans devant.

Ce n'est qu'après quelques chansons qu'il a effleuré le sujet. «J'étais pris aux douanes, vous savez comment c'est», a-t-il lancé.

Tout au long de sa performance, l'artiste de 26 ans a surtout puisé dans son «vieux» matériel pour satisfaire les festivaliers qui ont patienté. Scott a entre autres interprété Mamacita, 90210, Antidote (perché sur la structure avec son DJ) et il a terminé sa performance à 23h40 avec Goosebumbs, sa chanson la plus populaire sur Spotify.

Paméla Lajeunesse
Ce nétait certainement pas la meilleure performance à vie de Travis Scott.

Les fans ont particulièrement apprécié ces morceaux alors qu'ils ne se sont pas gênés pour lever les bras dans les airs au son de la musique. On pourrait même dire que plusieurs lui ont pardonné son retard.

Pour ce qui est de son nouvel album, l'échantillon fut bref. La foule connaissait bien Butterfly Effect, que le rappeur avait sorti en single auparavant. Il a aussi joué Stargazing et Sicko Mode.

Même si sa performance était écourtée, Travis Scott a arrêté l'une de ses chansons parce que quelqu'un devant la scène devait être évacué. «Je veux que tout le monde passe un bon moment», a-t-il mentionné à la foule. Après s'être assuré que la personne était en sécurité, il a repris ce qui est probablement la plus courte prestation d'une tête d'affiche dans l'histoire d'Osheaga.

Bien que le festival ait évité la catastrophe de devoir annuler le spectacle, plusieurs festivaliers ont quitté Osheaga avec un goût amer vendredi.

Samedi, ce sera le groupe rock Arctic Monkeys qui terminera le programme de la journée.

Chronologie des évènements:

21h45: Le spectacle de Travis Scott ne commence pas.

Peu avant 22h: Osheaga diffuse un message sur les écrans géants disant que le début du spectacle est retardé pour une raison hors de son contrôle.

22h15: Osheaga annonce, sur les écrans et par une notification sur son application, que le rappeur a été retardé aux douanes, mais qu'il est en route pour l'île Notre-Dame.

22h40: Un message sur les écrans géants indique que Travis Scott est sur l'île.

22h55: Un autre message avertit les festivaliers que le spectacle de Travis Scott est sur le point de commencer.

23h02: Début de la prestation

23h40: Fin du spectacle

LIRE AUSSI:

Galerie photoOsheaga 2018: jour 1 Voyez les images