NOUVELLES
04/08/2018 18:14 EDT | Actualisé 04/08/2018 18:15 EDT

Félix Auger-Aliassime excité à la veille du tournoi de la Coupe Rogers

Ce sera sa deuxième présence à la Coupe Rogers.

FOTOimage

Félix Auger-Aliassime a jeté un regard vers le tableau du double masculin de la Coupe Rogers et il a souri. L'adolescent de 17 ans semblait bien plus excité que nerveux à l'idée d'affronter un ancien numéro mondial en première ronde.

Auger-Aliassime et son compatriote Denis Shapovalov feront équipe et amorceront le tournoi contre le Serbe Novak Djokovic, qui a remporté un quatrième titre en carrière à Wimbledon il y a trois semaines, et le Sud-Africain Kevin Anderson, que Djokovic a vaincu en finale.

«C'est amusant, c'est excitant, a lancé Auger-Aliassime, tout en souriant de nouveau.

«Le fait de jouer contre un gagnant d'un tournoi du Grand Chelem et un finaliste à Toronto sera vraiment agréable. L'atmosphère est totalement différente en double. Vous ne ressentez pas toute la pression sur vous parce que vous faites équipe avec un partenaire. Mais d'avoir la chance d'affronter Djokovic est assez incroyable. Je pense que je vais être très motivé.»

Auger-Aliassime, considéré par plusieurs comme la prochaine grande vedette du tennis masculin au Canada, jouera également contre le Français Lucas Pouille en première ronde du simple, qui s'amorcera lundi au Centre Aviva à Toronto.

Ce sera sa deuxième présence à la Coupe Rogers, lui qui avait subi l'élimination lors d'un match de la ronde des qualifications il y a deux ans à Toronto.

«Il y a de la nervosité, mais je pense que c'est une bonne nervosité. C'est excitant. C'est positif, a déclaré Auger-Aliassime en entrevue avec la Presse canadienne samedi.

«J'ai la chance de jouer dans le tableau principal du tournoi auquel j'ai toujours voulu participer. Je vais tenter de laisser la nervosité de côté et de me concentrer sur mon jeu et sur ce que je peux faire de bien pour jouer de mon mieux ici.»

Auger-Aliassime avait reçu une invitation des organisateurs pour participer à l'édition 2017 de la Coupe Rogers à Montréal, sa ville natale. Il a cependant été contraint de se retirer à cause d'une blessure à un poignet survenue quelques semaines avant le tournoi.

C'est plutôt Shapovalov — son très bon ami, qui a passé la semaine chez Auger-Aliassime pendant le tournoi l'année dernière — qui est sorti de l'ombre avec une performance éblouissante, incluant des victoires contre Juan Martin del Potro, en deuxième ronde, et Rafael Nadal, au troisième tour.

Shapovalov avait amorcé le tournoi de 2017 au 143e rang et s'était hissé au 67e échelon une semaine plus tard. L'athlète de 19 ans de Richmond Hill se présente à la Coupe Rogers cette année en 26e position du classement de l'ATP.»

«J'étais évidemment très heureux pour lui, s'est souvenu Auger-Aliassime. C'était excitant, c'était du grand tennis, de bons matchs. J'avais le pressentiment qu'il pourrait faire quelque chose de bien cette semaine-là parce qu'il avait bien joué juste avant... Puis, il atteint les huitièmes de finales aux Internationaux de tennis des États-Unis, ce qui a été encore plus impressionnant, selon moi.»

Classé 134e au monde, Auger-Aliassime s'est de nouveau vu présenter un laissez-passer de la part des organisateurs de la Coupe Rogers. Bien qu'il ait surtout joué à des tournois Challenger — un cran en bas du circuit professionnel de l'ATP — il a connu un certain succès lors de ses quelques sorties contre des adversaires plus réputés.

En mars, il a mérité une place au tableau principal du tournoi d'Indian Wells et a vaincu le Canadien Vasek Pospisil, classé 75e, en première ronde, avant de s'incliner face à Milos Raonic (38e) au deuxième tour.

Il se présente à Toronto après avoir atteint le deuxième tour de deux tournois Masters 250 consécutifs, en Suisse et en Croatie. Il a également défendu avec succès son titre au tournoi Challenger de Lyon, pour devenir le plus jeune joueur à remporter le même tournoi Challenger lors de deux années de suite.

«Ce furent de beaux moments, mais la saison n'est pas terminée. Nous allons tenter d'aller plus haut.»

Voici toutes les photos de la Coupe Rogers:

Coupe Rogers 2018